Les ratés Panini : Roberto BAGGIO

Un joli raté que celui-ci, c'est mon ami, le champion, Claude qui me l'envoyé ce week-end. Pour une fois on ne vas parler des éditions Panini mais de son concurrent italien EDIS. Nous sommes à l'aube de la saison 1985-86, et le jeune que vous voyez ci-contre n'est pas Paolo MONELLI mais un certain Roberto BAGGIO. Je sais celui-là vous l'aviez tous reconnu mais il faut savoir qu'à l'époque c'est la première saison de Baggio avec la Viola et sa première saison en Série A. Le futur ballon d'Or a fait ses débuts à Vicenza en Série C et à 18 ans réalise un exercice 1984-85 complet qui lui ouvre en grand les portes de la Série A et celles d'un des plus grands clubs du Calcio. Donc si on peut pardonner une erreur sur ce jeune débutant de 19 ans, la confusion tout de même avec Monelli est plus gênante, car le concernant il s'agit tout de même d'un vieux loup de mer des terrains transalpins qui a déjà pas mal roulé sa bosse dans la botte. Monza, la Fio, Ascoli pour enfin revenir à Florence, il ne s'agit plus d'un débutant. Voici ci-dessous les deux vignettes de l'album Panini avec le parcours des deux co-équipiers juste en dessous qui étayent mes propos.
Bon c'est vrai que lorsque l'on voit les stats de Paolo MONELLI on peut se dire que c'est un avant-centre qui ne déchainait pas les foudres au niveau compteur. Pourtant la saison suivante il va se rendre célèbre avec un but d'anthologie. Un but de 65 mètres !! La Fio accueille le futur champion d'Italie, le Napoli de Diego Maradona. LA Viola tient l'exploit et mène 2-1, quand lors des dernières minutes Monelli rentre en jeu et à la dernière minute sur un contre il trompe le gardien napolitain, Garella, qui était avancé quasiment sur la ligne médiane. Monelli comme à la parade et qui inscrit un but à la Jean-Pierre BOSSER, d’ailleurs ce but le voici en vidéo, attention c'est un document assez rare et je n'ai pas trouvé en meilleure qualité, désolé.

4 commentaires:

  1. il remplace le futur monégasque Ramon Diaz non?

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont joué ensemble mais possible quel es dirigeants de la Viola aient décidé au final de garder Biaggio. Moi mon premier souvenir de lui c'était en 1989 face à Sochaux. Ils avaient fait un sujet sur lui avant la double confrontation sur Téléfoot et au retour il offre un caviar qui élimine Sochaux (0-0 et 1-1 de mémoire)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que le_zug parlait de la vidéo :)
    En tout cas oui, Monelli entre à la place de Diaz.

    RépondreSupprimer
  4. Ah Ok ?? je suis à la rue sur ce coup lol. Il faut que je dorme

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...