Le Top Ten des sosies en Panini

Une nouvelle rubrique sur Old School Panini. Régulièrement, je vais essayer de faire un Top Ten. On va commencer très fort avec le Top Ten des sosies, attention il y a des dossiers très lourds. 

N°10 Jaroslav POLLAK 

Alors là vous vous dites c'est évident mais attention les sosies sur Old School Panini ne s'arrêtent pas à la première vignette ou à la première impression. Ici on fait dans le rasoir deux lames, avec une première lame qui soulève une comparaison et la seconde qui tranche dans le vif. Ainsi pour Pollak, ancien co-équipier d'Antonin PANENKA lors de l'Euro 1976 victorieux pour les tchécoslovaques; on va agir en deux temps. Tout d'abord en commençant avec sa fin de carrière, il s'exile alors en Autriche au Casino Salzbourg, où il adopte un véritable look de Jean-Claude DUS, première lame :

C'est confondant mais il y a mieux
En effet, il y a mieux et on va le voir. Si on l'a observé en fin de carrière (les vignettes en Autriche datent de 1979) il faut savoir qu'en 1970, Jaroslav POLLAK participait avec la Tchécoslovaquie à la coupe du monde 1970 et il ressemblait alors sans l'ombre d'un doute à un candidat de Télé réalité, le célèbre Freddy de la formidable émission :"l'amour est dans le pré".


N°9 Paul POWER

Vous vous souvenez de Paul POWER ? Non, et bien Power a été le capitaine mythique de Manchester City à la fin des Seventies.  Avec un bilan comptable de 365 rencontres sous le maillot des Citizens de 1975 à 1986 chez les pros, il est une légende pour les fans des citizens et aussi pour Ben Stiller. Et oui Paul POWER est, sans l'ombre d'un doute, le joueur préféré de Ben STILLER. La preuve est l'hommage que lui rend l'acteur américain dans son excellent film : "Dodgeball", en se métamorphosant en Paul POWER dans le rôle du champion de balle au prisionnier. Stiller pousse même le mime jusqu'à adopter son fighting spirit  dans les scènes de rencontres de balles aux prisionniers dans un jeu d'actor studio stupéfiant. Le plus surprenant c'est que l'acteur n'a même pas eu d'oscar pour ce rôle alors que Jamie Foxx l'a eu pour Ray, c'est proprement scandaleux. 


 N°8 Oscar DERTYCIA 

Un cas incroyable, je n'en suis toujours pas revenu de la transformation de ce joueur. Vous vous souvenez d'Oscar DERTYCIA ? Un grand attaquant argentin chauve du milieu des années 90 et bien voilà deux vignettes séparées seulement de deux ans :


Oscar DERTYCIA en perdant instantanément ses tifs s'est transformé en véritable sosie de Peter GARRETT le chanteur de Midnight Oil.

Seul le micro peut nous permettre de faire la différence
N°7 Harald SCHUMACHER 

Vous vous souvenez tous d'Harald SCHUMACHER ? Patrick Battiston lui s'en souvient très bien. Dans les souvenirs de leur rencontre, la dernière chose que voit le défenseur français c'est un gardien lui fonçant dessus et de se réveiller ensuite à l'hosto de Séville avec quelques chicots en moins, laissé sur la pelouse du Stade Sánchez Pizjuán. Et bien figurez vous qu'à ses débuts avec le FC Cologne, Harald SCHUMACHER n'avait pas du tout ce look de brute épaisse. Il faisait plutôt jeune candide, habillé et coiffé par sa maman, prêt à prendre le bus pour aller à l'école :


Et alors là moi il me rappelle l'époque où je regardais Nulle Part Ailleurs rien que pour voir les sketchs d'Antoine De Caunes :


N°6 Jean PETIT et Pierre PLEIMELDING

Deux internationaux et ce qui est trop fort, c'est que dans l'album "les étoiles du football" 1975, les deux joueurs sont côte à côte :


Et bien moi désolé, mais quand je les vois comme ça tous les deux, ça me rappelle Godefroy de Montmirail et son Jacquouille :


N°5 Frank MAN

Frank MAN est un ancien joueur hollandais, il évoluait à l'AZ Alkmaar au début des années 70. La vignette ci-contre date de l'album Vanderhout 1974 et on sent l'influence des films de Sergio Léone. Là on a joli copier/coller du look du fermier Bret Mc Bain  interprété par l'acteur Franck Wolf dans le chef d’œuvre de Sergio Léone : "Il était une fois dans l'ouest". Un petit mot tout de même sur ce personnage incroyable. Car il faut avouer qu'il a bon look de paysan de 19ème siècle et bien pourtant avec sa tête de Trifon, il faut savoir que c'est pour lui que Claudia Cardinale travers tous les Etats-Unis pour se marier avec. Comme quoi il y a de l'espoir pour tous les Trifons de la terre.


N°4 Ruud GEELS

Ruud GEELS un super client pour Old School Panini, un incroyable buteur et un look de Trifon incroyable. On l'a déjà vu dans le sujet mémorable : Ruud GEELS, les cheveux dans le vent mais aussi dans celui intulé : Un coup de boule avec les tripes !! . Deux sujets très poétiques, que j'adore mais mon préféré reste celui où mon ami Claude a trouvé son sosie et du coup, il a largement sa place dans notre Top Ten. Pour Geels pas de comparaison avec un chanteur, un acteur ou une autre célébrité, non là je vais vous parler d'un dessin animé, les Fous du volant. Vous vous souvenez de ce cartoon avec Satanas et Diabolo ?


Et bien dans ce cartoon il y avait tout une série de personnages avec chacun son bolide personnalisé et l'un d'entre eux était le professeur Maboulette avec son Auto-aéro-fuseau-planeur   :


Et bien il n'y a aucun doute possible, le Professeur Maboulette c'est Ruud GEELS :


N°3 Juan JOSE

Lui aussi une ancienne figure d'Old School Panini, on avait évoqué la difficile reconversion de cet ex-internaional espagnol qui était passé du Réal de Madrid aux chantiers naval d'Andalousie comem docker à la fi nde sa carrière. Voir le sujet : Juan José Jiménez : de Santiago Bernabeu au chantier naval. Pour le sujet du jour, alors là je vais vous dire, on est dans la même situation qu'avec notre numéro 10, le tchèque Jaroslav POLLACK et on va ressortir le rasoir à deux lames. En effet quand on le voit avec son bandana on se dit qu'on a en face de nous un pâle copieur de Björn BORG le champion de tennis suédois  :


Oui c'est facile comme comparaison, un peu trop même à mon goût. Heureusement la presse espagnole a poussé la comapraison un peu plus loin et elle ne le surnommait pas Bjorg mais Sandokan. Ce héros de série B :


Et il faut reconnaitre que la ressemblance est plus impressionnantes qu'avec notre tennisman


N°2 Guy FRAUNIE

Un de mes préférés dans la catégorie des Trifons mais aussi en sosie. IL faut dire que vous avez cru comprendre que j'aimais aussi les western spaghettis et surtout "Il était une fois dans l'ouest" (j'adore aussi le bon, la brute et le truand au passage). Et bien observez bien l'affiche du film, elle met en scène les 3 caches poussières de la première séquence du film. Trois types qui attendent le train de Charles Bronson alias Harmonica, pour le descendre. Sergio Léone use des gros plans sur ces trois types aux tronches patibulaires mais presque.


L'un des ces trois types est Jack ELAM, une sacré gueule qu'on a vu dans moult western quand on était petit devant la dernière séance de monsieur Eddy. Et bien pour moi ça ne fait pas de doute que Guy Fraunié et Jack Elam ne font qu'un :


N°1 Fred HERMANS

Peut être que ce n'est pas le sosie le plus ressemblant mais c'est sans aucun doute mon préféré. Gardien de but du "KONINKLIJKE SPORTING CLUB HASSELT", la vignette date de 1980, la seule saison en division belge de l'histoire du club !! On en a eu de la chance de l'avoir quand on sait ça. Alfred HERMANS de son vrai nom est né en 1949 et il ne jouera que 7 saisons en professionnel, toutes au KSC HASSELT de 1977 à 1984. C'est mon ami Steph du Vintage Football Club qui avait trouvé la comparaison, mais elle est tellement juste, que je la reprends :

5 commentaires:

  1. Fantastique !!!
    Je pleure de rire !!!

    RépondreSupprimer
  2. Tout simplement génial!!!Surtout Hermans ,j'espere qu'il etait meilleur gardien que Papa Schultz...Et professeur Maboulette que de souvenirs.

    RépondreSupprimer
  3. Alex tu t'es surpassé chapeau bas cher ami

    RépondreSupprimer
  4. Francois Damien plutot pour Frank Man non?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...