Les retournés de Klaus FISCHER

Hélas voilà un sujet qui va nous faire bien mal au cœur à nous petit français mais qui, vous allez le voir, est tout de même assez intéressant. C'est un mauvais souvenir quand on évoque Klaus Fischer car on se souvient tous de son retourné égalisateur lors de la demi-finale de Séville en 1982. Pour les plus jeunes, la France et la RFA s’affrontent en demi-finale de la coupe du monde et lors de la première prolongation, par deux fois la France prends l’avantage et va jouer sa première finale de coupe du monde, c’est sûr ! Sauf qu’au changement de côté, les allemands se rebiffent, d’abord par Karl-Heinz Rumenigge et à la 108ème minute, Klaus Fischer d’un superbe retourné met tout le monde à égalité, la qualification se jouera aux tirs aux buts et l’issue sera fatale pour les bleus. Ce but de Fischer on en a fait des cauchemars et pourtant ce n’était pas le premier coup d’essai de l’attaquant de Cologne. En effet si de l’autre côté du Rhin, le but de Fischer à Séville est élu but de l’année 1982, il faut savoir que c’est la troisième fois que Fischer remporte ce trophée honorifique et les deux premières fois c’était sur…retourné également. Retour en fiche technique sur ses trois retournés élus à chaque fois but de l’année en 1982, 1978 et 1975.

Le retourné de 1982

Le contexte : Demi-finale de coupe du monde avec l’équipe de RFA (Panini RFA)
Klaus FISCHER est le joker de cette équipe de RFA. Le duo d’attaquants étant composé de Stielike et Kaltz, il rentre toujours en cours de matchs. Au premier tour il rentre ainsi en jeu à deux reprises, sans succès face à l’Algérie et pour rien dans le match de la honte face à l’Autriche. Lors de la large victoire face au Chili il regardera la rencontre depuis le banc de touche. Au second tour rebelote. Pour le premier match face à l’Angleterre, il rentre à la 75ème mais le match se solde sur un 0-0, en revanche lors du match décisif face à l’Espagne, Jupp DERWALL le titularise d’entrée et Fischer le remerciera à sa façon. A la 75ème minute il marque le second but de son pays, décisif car la Rfa l’emporte 2-1 et va en demi-finale éliminant alors l’Espagne chez elle. On connait la suite et cette demi-finale tragique de Séville.

Le club : le FC Cologne (Panini FC Cologne)
Un évènement dans la carrière de Klaus Fischer marque le début de la saison 1981-82, il quitte le club qui l’a révélé le Shalke 04 après 11 saisons de bons et loyaux services ponctués de 182 buts en 295 rencontres. Sa première saison à Cologne est un peu décevante car il ne franchit pas la barre des 10 buts qui était une marotte pour lui chaque saison.



La vidéo :

video

L’arrêt sur image :


La fiche du match :


Le retourné de 1977

Le contexte : Match amical contre la Suisse
Nous sommes le 16 Novembre 1977 au Neckarstadion de Stuttgart, la RFA qualifié d’office pour la coupe du monde en Argentine après son sacre de 1974, prépare le mondial en recevant le voisin Suisse. Match facile pour les allemands et c’est peut être pour cela que Fischer inscrit ce jour-là le plus beau but de sa carrière. Au joue l’heure de jeu, la RFA mène 3-1 quand sur un centre de Rüdiger Abramczik, Klaus FISCHER réalise le geste parfait, s’envolant dans le ciel de Stuggart pour un retourné acrobatique aussi difficile que spectaculaire à réaliser. Un chef d’œuvre.

Le Club : Schalke 04
En 1977-78, Klaus Fischer est une vedette de la Bundesliga et de la Nationnalmanschaft depuis la retraite anticipée de Gerd Müller pour cette dernière. Fischer vient de finir les deux derniers championnats avec 53 buts au compteur (dont 29 en 76 pour le titre de meilleur buteur de la Bundesliga). Un sérieux canonnier qui continuera sur sa lancée en 1977-78 avec 20 buts toujours en championnat seulmment. Fischer est alors au sommet de son art.



La vidéo :


L’arrêt sur image :


La fiche du match :


Le retourné de 1975

Le contexte : Match de championnat à Karlsruhe
Nous sommes au début de la saison 1975-76, Shalke 04, le club de Fischer depuis 1970 (il évoluait alors au Munich 1860) se déplace au Wildparkstadion de Karlsruhe. Les visiteurs attaquent fort, très fort avec un doublé de Fischer dans le premier quart d’heure. Comme je l’ai dit plus haut la saison 1975-76 est celle de tous les records pour Fischer qui termine meilleur buteur de Bundesliga avec 29 réalisations. C’est donc un joueur en pleine confiance, qui vient d’ouvrir la marque 4 minutes plus tôt, lorsqu’à la 14ème minute, il tente sur un corner ce retourné magistral depuis le point de pénalty. Bon je ne vais pas être médisant mais franchement il est normal que Fischer réalise 29 pions dans la saison si les défenseurs le laisse libre de tout marquage au point de pénalty ! Le premier défenseur est au moins à 4 m sur un corner !! Bon le geste est néanmoins superbe pour ce spécialiste, il faut l’appeler comme ça au vu du sujet.

Le club : Schalke 04
Arrivé en provenance de Munich 1860 au début de la saison 1970-71, c’est avec Shalke 04 que Klaus Fischer va connaitre les sommets. Se deux premières saisons sont une réussite avec respectivement 16 et 22 buts, avant de connaitre une vilaine blessure et une saison noire. Il reviendra plus fort alors en 1973 et frappera très fort, voici ses stats rien qu’en Bundesliga . 1973-74 : 20 buts, 1974-75 : 17 buts, 1975-76 : 29 buts, 1976-77 : 24 buts, 1977-78 : 20 buts, 1978-79 : 21 buts. Soit 131 buts les 6 saisons qui ont suivi sa blessure ! Impressionnant dans un championnat dur comme la Bundesliga pour les buteurs. Bien sûr c’est à cette époque qui connaitra les honneurs de la sélection. Au final entre 1977 et 1982 il sera convoqué 45 fois sous les couleurs de la Nationnalmanschaft pour un total tout aussi impressionnant, qu’avec Shalke, de 32 buts !

La vidéo :



L’arrêt sur image :


La fiche du match :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...