La patate artisanale de JPP

Saison 1994-95, JPP quitte le milan AC après la plus triste saison de sa carrière. Certes il a remporté la Coupe d'Europe des Clubs Champions mais il a regardé la fin de saison sur le banc de touche et surtout il n'ira pas aux Etats-Unis après le fiasco du 17 novembre 1993 face à la Bulgarie. Pour se relancer, JPP prend un peu tout le monde à contre-pied en signant au Bayern de Munich. JPP est gonflé à bloc avant la saison et il annonce avant même la première journée qu'il va marquer 25 buts cette saison. Les journalistes allemands lui font remarquer qu'en Bundesliga les meilleurs buteurs, à l'époque, tourne autour des 15 buts et il est très très rare de voir un buteur alors passer la barre des 20. Cela ne refroidit pas JPP qui clame bien haut ses ambitions. Hélas les blessures à répétition ne pourront pas lui permettre de réaliser sa prophétie (seulement 7 matchs de championnat) ! Mais l'homme aux 182 buts lors de 6 saisons à l'Olympique de Marseille va sérieusement changer de style ! Alors qu'il faisait dans la patate industrielle avec une moyenne de 30 pions par saison en France, en Allemagne JPP se lance dans la patate artisanale. Alors oui JPP n'inscrira pas les 25 buts annoncés, oui il ne marquera qu'un but lors de sa première saison mais attention à l'aube de son second exercice outre-Rhin, JPP a changé son fusil d'épaule et marque le but de l'année en Allemagne, le 30 septembre 1995 face au KFC Uerdingen. Là, il y a chef d'oeuvre et je me tais :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...