Old School Panini a retrouvé l'ennemi public n°1

Une enquête menée de front avec le forum de Foot Nostalgie, je m'expliquerais plus tard là dessus. Mais d'abord une petite question. Vous vous souvenez des frères Sachy ? 
Tout d'abord aîné, Nicolas gardien de but formé à Dunkerque et qu'on verra au SCO d'Angers mais aussi et surtout à Sedan. Il participera aux bonne années des sangliers en division 1. Ensuite il y a le cadet, Laurent avant-centre de son état. Laurent SACHY évoluera à Nancy et à Toulouse entre autres. Nicolas et Laurent, deux ans d'écarts et évoluant chacun aux postes les plus opposés, gardien et avant-centre. Sûrement à force de faire des face à face dans le jardin familial étant enfant sous les yeux du papa. Le papa justement, vous le connaissez ? Lui aussi professionnel, il s'agit de Lionel Sachy formé à Amiens et qui évoluera quasiment tout au long de sa carrière en division 2. Tout d'abord Amiens, Puis à Dunkerque, ensuite à Creil (oui Creil a été en D2 au début des 70's) pour revenir boucler la boucle à Amiens. Lionel Sachy était un ailier gauche très percutant, excellent dribbleur qui aura laissé que des bons souvenirs à Amiens. Et on en vient au cœur du sujet. Je n'ai pas de vignettes de la figure paternelle, il a débuté en 1960 chez les pros et terminé en 1974. A une époque où il était difficile d'avoir des images des joueurs de Division 1 alors ceux de D2. Mais il reste les photos d'équipes et voici celle qu'il faut à tout prix avoir vu dans sa vie d'amateur du football français, le Amiens AC 1973-74 :
Alors elle est pas fantastique cette photo ? Si je vous parlais au départ du forum de Foot Nostalgie c'est que cette image tourne régulièrement en fil rouge sur le forum depuis des années. Allez vous vous en doutez, le papa Sachy c'est celui avec les lunettes fumées, accroupi tout à droite (remarquez pas besoin de préciser la position). J'avoue que cette photo m'intrigue drôlement. Bon je crois que les lunettes ce n'était pas une fantaisie, le père Sachy à l'air bien myope vu que c'est le seul à être tourné à l'opposé du photographe. Par contre pourquoi des lunettes fumées ? Des binoclards dans le foot il y'en a déjà eu (voir le sujet Old School Panini sur les Binoclards) mais c'est le premier que je vois avec des lunettes fumées.
Je me suis fait mon idée, en regardant les autres joueurs de cette équipe. Parmi les joueurs debout, avouez qu'il y a une belle brochette de têtes de malfrats. Or la photo date du début de la saison 1973-74 soit à l'été 1973 (notez le grand soleil d'été picard) et à cette époque qui est l'ennemi public numéro 1 ? Mais oui Jacques MESRINE !!
En voilà un scoop !! La bande à Mesrine, alors en cavale s'est planquée au sein des rangs du club d'Amiens au début de la saison 1973-74 ! Si on regarde son activité cela ne fait aucun doutes : Arrêté en début d'année, le 6 juin 1973, il doit comparaître pour une petite affaire de chèques sans provisions mais il s'évade du tribunal de Compiègne en prenant en otage le président du tribunal, grâce à une arme dissimulée dans les toilettes par un complice, Michel Ardouin dit « le Porte-Avions » (sans doute le barbu debout sur la photo d'équipe, lui aussi métamorphosé). Le 21 juin 1973, il attaque à main armée l'imprimerie Lang pour s'emparer de la paie des employés, dans le 19e arrondissement de Paris, soit environ 1,5 million de francs. Petit intermède, il s'offre quelques vacances de juillet à août dans une station balnéaire de la côte normande, Trouville. En fait il prépare sa planque et avec ses complices ils font le stage de pré-saison pou acquérir du foncier je dirais. Ensuite celui qu'on appelle l'homme aux mille visages, se fait pousser la moustache et garde ses lunettes fumées pour pas qu'on le reconnaisse. Bon il lui manque quelques réflexes de footeux, par exemple regarder le photographe pour la photo d'équipe mais bon ça reste des détails. En tout cas c'était la planque parfaite, mieux que ses escapades au Canada ou en Amérique du Sud où là bas il ne pouvait cacher son identité française. Rien de mieux qu'un anonyme club de division 2 d'autant que les enquêteurs ne pouvaient pas soupçonner Mesrine sur un terrain de foot lui qui a toujours clamé haut et fort son aversion pour le ballon rond

7 commentaires:

  1. Un bien bon délire comme on les aime. Bientôt on va découvrir qu'Ivan Colonna était arrière gauche de l'Us Dunkerque et que Dedieuleveut est gardien de l ASSEC Abidjan.

    RépondreSupprimer
  2. Promis j’arrête de faire des sujets en regardant "faites entrer l'accusé"

    RépondreSupprimer
  3. Merci Szarmach. J'ai tapé un délire hier soir

    RépondreSupprimer
  4. Ne reste plus qu'à V.Cassel d'endosser le rôle de cet ailier virevoltant pour un remake de "coup de tête" (mais sans les lunettes)...
    Merci Alex pour cet article "pirouette" limite bicyclette à la Amara Simba ! Brillant !

    RépondreSupprimer
  5. Ok, donc en fait André-Pierre Gignac ne serait en réalité qu'un certain Xavier Dupont de Ligonnès en caval, je comprend mieux maintenant ...

    RépondreSupprimer
  6. Et le Docteur Godard, c'est l'entraîneur du Stade Malherbe, aussi ?

    Chui ptdr à vous lire (récit + comms) les gars !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...