Jean-Pierre BOSSER, une histoire à la Tony VAIRELLES.

Aujourd'hui on parle beaucoup dans les médias de l'affaire Tony VAIRELLES et de cette fusillade à la sortie d'une boite de nuit avec ses frangins. Cependant il faut savoir qu'une telle affaire était déjà arrivé à un joueur professionnel en France. Une vieille connaissance d'Old School Panini, Jean-Pierre BOSSER alias Bobosse. Pour ceux qui ne se souviennent pas de lui je vous conseille d'aller voir le sujet son son but incroyable de 60m face à Pascal OLMETA. Cependant il y a deux grosses nuances entre la mésaventure de Bobosse et la mise en examen de Tony Vairelles. Tout d’abord pour Jean-Pierre BOSSER, l'incident est arrivé à ses débuts professionnels alors qu'il était un jeune joueur de 21 ans tandis que pour Tony VAIRELLES, ses soucis arrivent à la fin de sa carrière, qu'il n'arrive pas à prendre serais-je tenter de dire. Mais surtout la différence entre les deux c'est que Bobosse lui fût la victime !! La scène se passe lors de la saison 1981-82 et le joueur du Finistère évolue alors au l'EDS Montluçon :

A la trêve, Jean-Pierre BOSSER rentre en Bretagne et se fait agresser à la sortie d'un dancing à Bénodet. Le gentil mais impressionnant Bobosse ( 1m85, 79 kg ) échangea quelques mots avec des clients plutôt importuns … Deux à trois heures plus tard, , les irascibles gêneurs l'attendaient à la sortie, tapis dans une voiture. Un véritable guet-apens : la voiture démarra en rugissant ; ce n'était pas le moteur mais un fusil de chasse ! la décharge l'atteignit à une jambe qui fut criblée de plombs. Vie sauve mais saison terminée .... Les médecins ont d'ailleurs renoncé à extraire toute cette grenaille : aujourd'hui, sa jambe est ornée de 96 "grains de beauté" d'un genre bien particulier

Merci à Shogun d'avoir raconté cette anecdote sur le forum de Foot Nostalgie. Et avouez que cette histoire nous en rappelle une bien plus récente, isn't it ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...