La disparition de Florian ALBERT, ballon d'or 1967

Ce matin 31 octobre, on a appris le décès de Florian Albert, lauréat du ballon d'or France Football 1967. L'ancien joueur de Ferencvaros, vainqueur de la Coupe des villes de foire (ancêtre de la coupe de l'UEFA et de la Ligue Europa) en 1965, n'a pas survécu à une opération à cœur ouvert, jeudi dernier, décidée suite à de récents problèmes cardiaques. Il s'est éteint dimanche soir et la nouvelle de sa mort n'a été communiquée que ce lundi matin à Budapest. Né le 15 septembre 1941 à Hercegszanto, Florian Albert était un attaquant de grand talent qui a accompli toute sa carrière à Ferencvaros (1958-1974), le grand club de Budapest pour lequel il a marqué 245 buts en 339 matches, à une époque où les joueurs des pays de l'Est ne pouvaient pas s'expatrier où alors le faire comme Puskas illégalement (voir le sujet le Grand Réal de Madrid de 1955 à 1960). International hongrois de 1959 à 1974, il a honoré 75 sélections (31 buts) et connu son heure de gloire lors de la victoire de la Hongrie sur le Brésil champion du monde (3-1) au premier tour de la Coupe du monde 1966, en Angleterre. Ci dessous l'équipe de Hongrie 1966 au mondial anglais qui échouera en ¼ de finale éliminée par le « grand frère », l'URSS.


Le cinquième ballon d'or à nous quitter

Avec le décès de Florian Albert, l'Académie des Ballons d'Or perd une cinquième étoile, après Stanley Matthews (sacré en 1956), Omar Sivori (1961), Lev Yachine (1963) et George Best (1968)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...