Paolo DI CANIO

Fasciste et fair-play

Difficile d’évoquer tous les faits, toutes les frasques du volcanique Paolo DI CANIO. Ses saluts et ses propos fascistes, il n’en s’est jamais caché : « Je suis fasciste, mais pas raciste. Je fais le salut romain pour saluer mes camarades et ceux qui partagent mes idées. Ce bras tendu n'est pas une incitation à la violence ou à la haine raciale ». Ça pose le personnage. Et pourtant je crois que c’est le joueur qui est à l’origine d’un de mes plus grands fous rires devant l’équipe du dimanche. Septembre 1998 Sheffield Wesnesday accueille Arsenal, et comme à son habitude l’attaquant italien est chaud bouillant. Il s’échange quelques baffes avec Martin Keown, sous les yeux de l’arbitre Paul ALCOCK qui sort le rouge. Le reste je vous laisse le découvrir mais j’adore :



Il prendra 11 matchs de suspension pour ce geste et une belle amende. Peu de temps après il partira à West Ham où il explosera vraiment dans le championnat anglais. Pour la saison 1999-2000, son but contre Wimbledon est élu but de l’année en Angleterre et c’est vrai qu’il est fantastique :

video

West Ham joue les premiers rôles, DI CANIO est un joueur majeur et surtout il va se racheter une conduite avec un geste. Nous sommes en décembre 2001 et West Ham rencontre Everton. Sur une sortie hasardeuse le gardien d’Everton se blesse, l’arbitre laisse le jeu se dérouler et alors qu’il est en position de reprendre un centre et marquer, DI CANIO récupère le ballon de la main pour arrêter le jeu. La classe. Ce geste sera récompensé par le prix du fair play en 2001. Voici la fameuse action en vidéo.


En revanche son retour en Italie sera marqué par ses divers incidents fascistes. Déplorable. Sa dernière frasque en date remonte au 30 juillet 2011, entraineur d’une équipe de division 4 anglaise Swindon Town, il en vient aux mains avec un de ses propres joueurs à la sortie du terrain. Voici la vidéo ce cet échauffourée :


Et en cadeau, la paninomorphologie de Paolo DI CANIO et ses premières années italiennes, où il est passé de la Lazio, à la Juve puis le Napoli et enfin le Milan AC avant de débarquer en Écosse et en Angleterre :


3 commentaires:

  1. ian wrght avec west ham s'était foutu de la gueule de l'arbitre Alcock après un but en tombant comme un con comme lui , j'ai retrouvé les photos mais aucune video :-(

    RépondreSupprimer
  2. C'est con pour la vidéo mais je m'en souviens très bien de cette parodie. C'était trop drôle

    RépondreSupprimer
  3. Happy birthday Paolo
    et trop bon de revoir son but de fou

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...