Marseille champion 2010 vs Dortmund champion 2011

Deux anciennes gloires des 90's, chacun remportant la ligue des champions (93 pour les Phocéens et 97 pour les jaunes et noirs de Dortmund) qui s’affrontent ce soir en ligue des Champions. Chacun des deux clubs a connu des années difficiles mais ces dernières saisons ils sont revenus au sommet. Retour sur ces deux sacres :

Olympique de Marseille 2010

Une année de bouleversements au sein de l'OM ! Gerets set parti pour être remplacé par Didier Deschamps, ensuite c'est Pape Diouf qui laisse sa place à Jean-Claude Dassier, contraint et forcé. Enfin et malheureusement, c'est une intersaison marqué par le décès de Robert-Louis DREYFUS. Un décès qui plonge le club Olympien dans une grande tristesse. Sur le terrain Deschamps a voulu construire une équipe très solide physiquement : Souleymane Diawara, Edourd Cissé, Cyrille Rool, Stephane M'Bia viennent renforcer l'effectif Marseillais. Surtout Deschamps réussit à faire venir dans ses valises, la grande vedette internationale qui l'espérait tant convaincre : Lucho GONZALEZ. Le début de saison est moyen, 8ème au bout de 12 journées, L'OM voir Bordeaux filé en tête du classement et devenir un champion d'automne quasi incontesté. Mais l'OM va réussir une phase retour ausi impressionnante que la dégringolade des champions en titre.

Le tournant de la saison a lieu au mois de mars après une élimination en coupe de l'UEFA. Trois jours après son rendez-vous manqué au Vélodrome face au Benfica de Lisbonne, qui a fait ressurgir la crainte d'une nouvelle saison sans titre, l'OM après avoir souffert bat l'Olympique lyonnais dans les dernières minutes du match. Une victoire qui va donner du panache aux phocéens qui vont terminer leur saison et leurs matchs comme des boulets de canons ! Le week-end suivant, l'OM bat en finale de la coupe de la ligue, les Girondins de Bordeaux pour ramener un premier trophée sur la Canebière depuis 17 ans et une ligue des champions. Mais le plus beau reste à venir. 7 victoires lors des 9 derniers matchs de championnat avant de préparer la fête faceà Grenoble pour l'ultime rendez-vous du championnat.

Le vélodrôme est plein mais le début de match poussif. il aura fallu attendre la 39e minute pour que les Olympiens ouvrent la marque sur penalty. C'est Niang, fauché par Mainfroi, qui se fit justice en marquant son 100e but sous les couleurs olympiennes, et le 18e de la saison en Ligue 1 faisant de lui le meilleur buteur du championnat. En seconde période, le rythme a beaucoup baissé. Le spectacle est dans les virages où les supporters se déchaînent. Sur le terrain, on gère jusqu'à une occasion de but de Ljuboja à la 75e minute qui remotive les Olympiens. Et à la dernière minute, l'OM cloture le score par Ben Arfa d'une frappe à ras de terre . La fête va pouvoir commencer, Marseille était en folie pour fêter ce titre tant attendu. Bien sûr, on a relevé quelques incidents, mais la communion de l'équipe avec ses supporters a pu montrer combien les dix-sept ans de disettes ont été difficiles à vivre pour le peuple phocéen.

Voici la planche XXL des champions de France 2009-10. Je vous conseille de cliquer dessus (sous Firefox) ou de l’enregistrer sur votre ordi (sous internet explorer), pour la voir en taille optimale.


Borussia Dortmund 20011

En mars 2005, le club était au bord de la faillite après avoir vendu son propre stade puis cumulé un déficit de plus de 150 M€. Pour ne pas replonger dans la crise financière, le BvB a rompu avec les extravagances des années 1990 et, depuis cinq ans, n'a plus déboursé plus de 5 M€ pour un transfert. Arrivé à l'été 2008, Jurgen Klopp en est convaincu ; la réussite de son équipe est un défi aux lois du football-business: « Ce succès est celui d'un groupe jeune et très réceptif, qui a battu en brèche l'idée selon laquelle il faut de l'argent et des stars pour avoir du succès ».


En devenant en mai dernier le plus jeune champion de l'histoire de la Bundesliga avec une moyenne d'âge de vingt-trois ans (23,3 très exactement), le Borussia Dortmund a frappé les esprits en sus de son jeu fluide, spectaculaire, rapide et plein de panache. La part du budget du club consacrée aux salaires (34,5 M€) est ainsi la neuvième de la Bundesliga. Et la moyenne d'âge de l'équipe qui s'est imposée à Munich (3-1, le 26 février) était de moins de vingt-trois ans. Klopp, qui se définit comme un accompagnateur de joueurs portés par "le désir de fonctionner ensemble et dans le respect de l'autre", revendique ce pari sur " des joueurs qui ont du talent mais aussi assez de caractère pour avoir envie de progresser ".


Derrière ces mots, le Borussia a su mettre des statistiques éloquentes : 22 victoires en 32 journées, meilleure attaque (64 buts) et meilleure défense (19 buts) de Bundesliga. Dans un 4-2-3-1 où le pressing est l'affaire de tous, Dortmund a tout bousculé sur son passage, prenant la tête du Championnat dès la huitième journée.  Dans la folie générale d'une fin d'après-midi jaune et noir le 30 avril 2011, la victoire du Borussia (2-0), conjuguée à la défaite de leverkusen (0-2) à Cologne, avait déclenché une immense onde de bonheur collectif. Avec huit points d'avance à deux journées de la fin du Championnat, Dort-mund a été sacré champion d'Allemagne pour la septième fois de son histoire (après 1956, 1957, 1963, 1995,1996 et 2002). Dans un stade à guichets fermés, joueurs et spectateurs ont alors longuement partagé une joie communicative. Il était 18 h 25 lorsque la fête improvisée a pris fin, avant de s'étirer bruyamment vers les rues du centre-ville, où cent mille personnes ont trinqué jusqu'au bout de la nuit.  « C'est la plus belle performance de l'histoire du club, aussi loin que je puisse me souvenir », s'est exclamé Michael Zorc.  


« Mais il n'est pas question de changer notre stratégie, a prévenu Zorc. Nous allons essayer d'améliorer l'équipe mais nous n'allons pas tout bouleverser. » Le budget global va être porté de 100 à 150 M€. Les contrats des multiples trouvailles de Klopp (Gôtze, Bender, Subotic, Grosskreutz, Hummels) ou des joueurs clés (comme le gardien Weindenfeller, 30 ans) ont été renouvelés très tôt dans la saison. Seul le cas du milieu Nuri Sahin (22 ans, sous contrat jusqu'en 2013) reste en suspens. Une clause libératoire lui permet de quitter le club moyennant une somme évaluée à 8 M€ en cas d'offre venue de l'étranger. « Mais nous allons discuter avec lui », affirme Zorc. Après l'Allemagne, Dortmund a maintenant l'intention de se faire mousser en Europe.

Et comme pour l'OM, une planche XXL des champions d'Allemagne 2011 2009-10. Je vous conseille de cliquer dessus (sous Firefox) ou de l’enregistrer sur votre ordi (sous internet explorer), pour la voir en taille optimale.


Sources :
OM4ever
Up And Down by TheWildBunch22

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...