Les 5 merveilles de Diego Maradona face à River en 1981

On l'a vu dans le sujet précédent, le retour de Diego à Boca, que Maradona avait dit le jour de son come-back, revenir dans le club de son coeur. Pourtant au vu de sa carrière c'est une déclaration qui pouvait paraître étonnante vu que Diego ne joua jusqu'alors qu'un seul championnat avec Boca celui de 1981, avant de partir pour Barcelone l'année suivante. Diego arrivé d'Argentinos Juniors au début de l'année 1981 ne prendra part qu'à une seule campagne mais quelle campagne, permettant à Boca de devenir champion Métropolitano. Mais avant de revenir sur ce titre, voici ce qui a tout simplament fait que Diego ait marqué à jamais l'histoire de Boca Juniors. Lors du championnat 1981, Boca a affronté 4 fois River Plate (2 matchs aller-retour dans le tounoi metroplitano et 2 match aller-retour dans le tournoi nacional, on parlera plus bas du fonctionnement si particulier de l'AFA et de ses championnats). 

Quatre matchs et 5 buts, des buts d'anthologies, les 3 derniers de la vidéo sont incroyables et ont fait la légende de Diego. La vidéo que vous allez voir est la première du genre sur Old School Panini. Pour ce sujet je ne me suis pas contenté de faire des extraits comme d'habitude, je me suis amusé (et c'est un euphémisme, je pense que vous allez en revoir de la sorte) à assember ces 5 buts et d'y ajouter une bande sonore. Donc vous pouvez faire péter le son pour entendre Ecstasy of Gold d'Ennio Morricone, je trouve que ça colle parfaitement aux images !



Hormis le péno, ces 4 buts sont entrés dans l'histoire de Boca, des chefs d'oeuvres. Dans la vidéo je n'ai pas respecté l'ordre chronologique mais j'ai plutôt opéré selon un choix esthétique personnel. Voici la liste de ses cinq buts dans l'ordre de la saison.

10 avril 1981 (10ème journée - Match Aller Tournoi Métropolitano)
La Bombonera
Boca 3 River 0
Le dernier but sur la vidéo, ce contre incroyable où il dribble Fillol d'une feinte qui lui a fait perdre son slip. Dans l'album de vignette sur la carrière de Maradona "Maradona, el mejor jugador del siglo", il y a une vignette pour immortaliser ce but :


05 Juillet 1981 (10ème journée - Match Retour Tournoi Métropolitano)
Stadio Monumental
River 1 - Boca 1
L'avant dernier but de la vidéo. Celui où il récupère dans la surface un ballon qui ère après un centre venu de la gauche et Diego, du droit, lobe le gardien.


27 Septembre 1981 (3ème journée - Match aller Tournoi National, rencontres inter-groupe)
La Bombonera
River 3 - Boca 2
Celui-là il est assez incroyable, très comparable à celui de Gerghe HAGI lors del a coupe du monde 94. Dans un angle impossible une frappe de 30 mètres qui fait mouche.


1er Novembre 1981 (3ème journée - Match retour Tournoi National, rencontres inter-groupe)
Stadio Monumental
River 2 - Boca 2
1er but de Diego de la rencontre, le 1er de la vidéo, ce coup frand magnifique en pleine lucarne.


1er Novembre 1981(3ème journée - Match retour Tournoi National, rencontres inter-groupe)
Stadio Monumental
River 2 - Boca 2
2ème but de Diego de la partie, le moins beau des cinq avec ce simple pénalty.


Diego Maradona inscrira cette saison là 28 buts en 40 rencontres, mais c'est assurément ces cinq là qui ont marqué les esprits. D'autant que Boca sera alors champion du tournoi Metropolitano.

Un petit mot sur ce championnat et la raison pour laquelle on a eu le droit à 4 Boca-River dans la même saison. La première partie de la saison est une formule de championnat classique le tournoi métropolitano. Ce tournoi est un championant classique comme on connait si bien en France. 18 équipes qui se rencontrent en match aller retour. Donc il est normal que Boca rencontre à ce titre deux fois River Plate. En revanche le tournoi metropolitano débute en Février pur finir en Août, soit 6 mois pour disputer les 34 journées. C'est ce tournoi métropolitano que Maradona et Boca remportent. Boca Juniors fini le tournoi avec un petit point d'avance sur Ferro Carril Oeste son dauphin.

Mais la saison ne se termine pas là. De septembre à décembre à lieu le tournoi final, le tournoi nacional. Le championnat nacional regroupe les 18 mêmes clubs ainsi que les 11 meilleurs clubs des championnats régionaux, les équipes sont réparties en 4 poules où elles s'affrontent deux fois. Les deux premiers de chaque poule participent à la phase finale pour le titre. Il peut donc y avoir 2 champions par saison. Mais attention si les équipes d'un même groupe se rencontrent en match aller retour (12 journées), il y aussi des matchs inter-groupes (un peu comme le championnant de Basket aux USA, la NBA sauf que là c'est un seul adversaire qu'on affronte en aller-retour). Ainsi Boca, comme par hasard, se voit affronter River en match aller-retour. Ce qui explique pourquoi River et Boca se sont affrontés 4 fois au cournat de la saison.

La phase des poules du tournoi Nacional étant fini, les "playoffs" peuvent débuter. Les playoffs se sont les 2 premiers des 4 poules qui peuvent y participer en accédant aux quarts de finale pour un système en élimination directe. Un système qui va être fatal à Boca. Premier du tournoi metropolitano après 34 journées, premier de leur poule au tournoi nacional après 14 journées, les coéquipiers de Maradona chutent en 1/4 de finale face àVelez Sarsefield. Une formule assez cruelle finallement où tout peut se jouer sur un match (Boca l'emporte à l'aller 2-1 avant de chuter 3-1 au retour) après avoir disputé 48 journées de championant classique. D'autant que Boca n'avait pas même l'avantage du terrain au retour bien que Velez est terminé second de sa poule. Donc cette saison 1981 voit la victoire du Boca Juniors, dans le championnat Metropolitano. C'est le 15e titre de champion de son histoire. Le championnat Nacional voit la victoire finale du club de River Plate, sacré pour la 19e fois. Un peu compliqué et marathonesque comme formule, mais le passé récent a montré que la fédération argentine n'avait pas forcément simplifié les choses.

Boca Juniors champion Tournoi Metropolitano 1981

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...