Le miracle Javier ZANETTI

La vignette ci-contre, je la cherchais depuis longtemps, celle de Javier ZANETTI à ses débuts en 1ère division Argentine. Saison 1993-94, il vient d'être transféré à Banfield après des débuts en division 2 au Club Atlético de Talleres. Pour sa première saison dans l'élite, il s'impose tout de suite comme un titulaire indiscutable et honore sa première sélection au début de la saison 1994-95. Il vient tout juste d'avoir 21 ans et il ne vas pas rester longtemps en Argentine. Il plis sa seconde saison avec Banfield en 1ère division qu'il file à l'Inter pour le bail que l'on connait. 748 matchs avec l'Inter de Milan !! Bientôt plus de 100 matchs de ligues des champions (97 avant d'attaquer la nouvelle campagne), 143 sélections (alors qu'il a été pris en grippe pas plusieurs sélectionneurs mais on en reparlera plus tard). Un total de 898 rencontre professionnelles avant d'attaquer sa 17ème saison avec l'Inter.

La vignette ci-contre date de la saison dernière en Ligue des Champions. 17 saisons plus tard et on a l'impression qu'il n'a pas pris une ride ! L’antithèse de la Paninomorphologie ! Si il s'arrête dans 10 ans je pourrais mettre une autre vignette qu'on ne verrait pas la différence. Et il compte pas s'arrêter, il rattaque pied au plancher la saison 2011-2012. En dix-sept ans, Zanetti ne s'est par ailleurs que très rarement blessé, disputant en moyenne plus de 40 matches par saison. Un roc, un vrai, pour qui l'heure de la retraite est loin d'avoir sonné. «Je veux continuer à écrire l'histoire de l'Inter, assure-t-il dans les médias italiens. J'ai encore faim de titres. J'irai donc au bout de mon contrat.». On sera alors en juin 2013 et Zanetti aura quasiment 40 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...