Mexico 86 : Thierry TUSSEAU

Le décathlonien

Sa saison 85-86 en chiffres : 33 Matchs en championnat. 3ème du championnat avec les girondins de Bordeaux. 11 Matchs en coupe de France, pour un but et la victoire au bout face à l'OM en finale.

Un souvenir lui colle au maillot. Dublin, 30 mars 1977. La République d'Irlande accueille la France qui aligne un débutant de 19 ans: Thierry Tusseau. Il est, en ce grand jour, arrière gauche. Soudain, un Irlandais baroudeur, l'avant-centre Treacy, lui balance une gifle. Thierry reste stoïque. Sans réaction. L'arbitre, M. Linmayer, lui, regarde ailleurs. Une leçon particulière pour Tusseau « ce gamin » venu de la région parisienne et formé à l'école de bonne conduite du FC Nantes. Ce jour- là, Thierry Tusseau comprend qu'à Nantes il joue un football pour poètes. Pourtant, il en vivra encore jusqu'en 1983. Le temps d'engranger avec les « Canaris» bretons trois titres de champion de France, une Coupe de France et une demi-finale de la Coupe d' Europe des vainqueurs de Coupe. Sa vie chez les Bleus, elle, est toute épisodique. En pointillés. 

On lui reproche paradoxalement, de jouer aussi bien arrière gauche que milieu défensif. Alors, il file chez les Girondins de Bordeaux. Mais là encore, même problème. Un jour, on vante la capacité de Tusseau de pouvoir jouer arrière ou milieu ; le lendemain, on la lui reproche et il se retrouve sur la touche. « Longtemps, j'ai laissé paraitre le visage d'un joueur renfermé, replié sur lui même. On ne s'intéressait pas beaucoup à moi. Je me vendais mal. Et j'ai bien compris qu'il fallait que ça change. Mais presque rien n'a changé ». Thierry Tusseau, pourtant, se rassure. II sait qu'il est le joueur type, le joueur rêvé pour un sélectionneur qui doit emmener vingt-deux athlètes à la Coupe du monde. Là, on le remerciera pour ses qualités multiples. Le temps de la compétition, on affirmera qu'il est indispensable. Revenu aux choses de la vie, Tusseau entendra à nouveau les curieux reproches. Sa chance : depuis le temps il est blindé

Thierry TUSSEAU sous le maillot bleu qui n'est pas bleu (on en parlera bientôt)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...