Mexico 86 : Présentation de l'Angleterre

Quelle équipe d’Angleterre au Mexique ?

Si les clubs anglais ont dominé l’Europe du football au début des années 80 et qu’en 1984 et 1985 on se posait la question de savoir quelle était la meilleure équipe d’Europe entre Liverpool et Everton (voir le megapost sur la rivalité entre Liverpool et Everton dans les 80’s), la bêtise des hooligans allait plonger le football anglais dans le chaos. 1984 Liverpool est champion d’Angleterre devant Everton (qui se console en remportant la FA CUP) et remporte la coupe d’Europe des clubs champions. L’année suivante Everton est champion à son tour et remporte triomphalement la défunte coupe d’Europe des vainqueurs de coupes. Liverpool peut sauver sa saison en conservant sa coupe d’Europe lors de la finale face à la Juve de Platini, le match à lieu à Bruxelles au stade du Heysel, mais les hooligans marqueront de leurs empreintes cette finale, gâchée par le sang. Résultat, tous les clubs anglais sont bannis des compétitions internationales et quand on sait que la plupart des internationaux évoluent dans le championnat anglais, on se pose la question de savoir quel sera le niveau des anglais au Mexique. (cliquer sur l'image)


Voici les 22 anglais retenus pour le voyage au Mexique avec leurs clubs pour cette saison 1985-86. Il faut noter qu’il n’y a aucun Reds de Liverpool, pourtant de nouveau champion face à Everton en 1986. Au-delà de la curiosité ou d’une éventuelle sanction du sélectionneur, il faut aussi reconnaitre que Liverpool compte dans ses rangs des vedettes qui sont britanniques mais pas anglaises. Dans l’effectif champion, il y a 6 écossais, 4 irlandais et un gallois, auxquels il faut y ajouter un zimbabwéen (Grobbelaar) et un danois (Molby) une bonne explication à l’absence de Reds dans la sélection mais tout de même un fait assez rare de voir une sélection sans aucun membre de la meilleure équipe du pays des dernières années. (cliquer sur l'image et merci Claude)



La sélection aux lions, elle, a donc échappée à toutes sanctions. Et sur le terrain, à même époque entre 1984 et 1985, l’équipe d’Angleterre à l’image de ses clubs, faisait régner la terreur sur les terrains. Il suffit de voir les résultats des éliminatoires pour se rendre compte à quel point l’épouvantail anglais marquait les esprits (d’ailleurs au tirage au sort les joueurs français, n’avaient qu’un soulagement, ne pas être dans la poule des anglais).
17 Octobre 1984 Angleterre Finlande : 5-0
14 Novembre 1984 Turquie Angleterre : 0-8
27 février 1985 Irlande du Nord Angleterre : 0-1
01 Mai 1985 Roumanie Angleterre : 0-0
22 Mai 1985 Finlande Angleterre : 1-1
11 Septembre 1985 Angleterre Roumanie : 1-1
16 Octobre 1985 Angleterre Turquie : 5-0
13 novembre 1985 Angleterre Irlande du Nord 0-0
Un bilan comptable impressionnant de 21 buts marqués pour seulement 2 encaissés. Il faut également ajouter un 3-0 à Wembley face à la RFA dans un match amical qui n’avait que le nom en Juin 1985 et une préparation au mondial mexicain parfaite dans ses résultats. 6 matchs de préparation une fois leurs billets en poche pour le Mexique et 6 victoires. Si on compte des succès face à Israël ou l’Egypte (qui était plus des ballades pour souder le groupe, quand on voit les clichés ci-dessous).

 

Les autres succès ont été acquis face à des futurs mondialistes (1-0 vs URSS, 2-1 vs Ecosse, 3-0 vs Mexique et 1-0 face au Canada). Alors même si les clubs anglais n’ont pas disputés le moindre rencontre européenne en 1985-86, la sélection aux trois lions a impressionné tout le monde lors de ses sorties des dernières années et elle est une des nations favorites pour la victoire finale au Mexique.

L'équipe d'Angleterre à Los Angeles pour affronter les USA en match de préparation
Et puis comment ne pas parler de cette chanson que j'ai découvert tardivement, England United : We've got the world. C'est moins rythmé que la chanson des brésiliens ou des mexicains, mais les joueurs chantent ça avec enthousiasme, excepté pour Chris Waddle. L'ancien joueur de l'OM n'y met pas le même entrain que lorsqu'il chantait avec Basile "we've got a feeling".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...