Mexico 86 : Preben ELKJAER-LARSEN

Preben ELKJAER-LARSEN alias "le bison", attaquant surpuissant qu’on découvrait en France lors de l’Euro 84 où le Danemark échouait en demi-finale du championnat d’Europe lors de la séance des tirs aux buts face à l’Espagne.  Danois de père et de mère, le petit mais déjà grand ELKJAER-LARSEN ne pars pas très loin pour sortir du modeste championnat danois, En 1977 à 19 ans, il traverse juste la frontière pour atterrir à Cologne, gros calibre de la Bundesliga. Avec Cologne il remportera le doublé coupe-championnat en 1978, mais il n’a pas un temps de jeu très important du haut de ses 20 ans. Il ne reste pas et part en Belgique à LOKEREN. A LOKEREN, il va casser la baraque dans une équipe fantastique. Accompagné en attaque du  génie LUBANSKI (voir le sujet sur LUBANSKI le maudit), un des meilleurs joueurs européens, ainsi qu’un autre polonais, le meilleur buteur de la coupe du monde 1974, Gregorz LATO (voir le sujet sur LATO). 

Le jeune danois s’éclate et plante 98 buts en 190 rencontres ! Du coup il connait les joies de la sélection et va exploser comme ses co-équipiers ès les éliminatoires de l’Euro 84. Cet Euro en France sera la révélation de son talent sur la scène internationale. Battus 1-0 seulement par la France pour le 1er match, ils balayent ensuite la Yougoslavie 5-0 et arrachent leur billets pour le ½ finale en battant les belges 3-2. LARSEN  (2 buts) s’est révélé comme un grand joueur international et va se disputer les faveurs des plus grands clubs européens. Sur les tablettes d’Arsenal, Tottenham, le FC Barcelone et même… le PSG ; ELKJAER-LARSEN va choisir le calcio et le Hellas VERONE.

Si Vérone n’est pas un grand club historique du calcio, l’équipe est prometteuse, elle vient d’échouer deux années de suite en finale d’Italie. ELKJAER-LARSEN ne vas pas se planter, pour sa première saison, il met les tifosis dans sa poche chaque dimanche en assénant ses coups de boutoirs sur toutes les défenses du pays ! Vérone remporte le calcio et  ELKJAER-LARSEN termine second au classement du ballon d’or 1985, derrière un certain Michel PLATINI ! Dominant en championnat la juve de Platini pourtant championne d’Europe, ELKJAER-LARSEN permet au Hellas Vérone de remporter son premier et seul scudetto de son histoire. LARSEN en une saison devient une star en Italie mais aussi en Europe et Mexique il sera un joueur à surveiller. 

Le "Bison" un jeu tout  en puissance :

En tout cas un style puissant qui laisse des traces (cliché pris à Gerland pour la demi face à l'Espagne en 84)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...