1978-79, Liverpool : Un but so brittish

Je me souviens de la coupe du monde 1994, où France 2 avait pris comme consultant un certain Éric CANTONA pour commenter les matchs (ah maudit 17 novembre 1993 !!). Lors d'un match de l'Irlande, il officiait avec Dominique LE GLOU et on l'entendait pas beaucoup le King CANTO. Jusqu'au moment où le journaliste de France 2 le fait sortir de ses gonds en disant que les irlandais étaient de piètres techniciens (sur le terrain en plus y'avait son pote Roy Keane). Canto, s'énerve, digne d'une pub Pepsi, et reprend le journaliste en disant que la technique c'est pas d'enchainer un coup du sombrero avec un jonglage du ballon sur le nez pour perdre le ballon. Ça c'est bon pour les phoques dans les zoo (ça c'est pas de Canto mais de Socratès). Canto continue en disant que la vraie technique c'est de faire un débordement à pleine vitesse, de centrer en pleine course sur la tête de son co-équipier. Là est la vraie technique.

Et bien quand j'ai vu ce but de Ray KENNEDY à Liverpool (le grand Liverpool, champion d'Europe 1977 et 1978) les mots de Cantona prenaient tout leurs sens. Liverpool se déplace à Derby County le 24 février 1979 et Terry McDermott d'une ouverture superbe, trouve Ray KENNEDY en pleine course, le contrôle est parfait, l'enchainement limpide. Ce but est fantastique car limpide et simple et pour citer John MADDEN, la référence absolue du football américain : "il n'y a pas de défense possible pour une passe parfaite". Et là c'est exactement le cas, ça va trop vite, c'est réalisé parfaitement, dans le bon tempo. On comprend mieux pourquoi Liverpool dominait alors le football européen :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...