Mexico 86 : Présentation de l'Italie

Champions du monde en titre, la Squaddra Azzura était qualifié d’office pour le mondial mexicain. Donc pendant les deux saisons précédant la coupe du monde, L’Italie a organisé diverses rencontres amicales. Et le moins qu’on puisse dire c’est que la Sélection d’Enzo BEARZOT a du mal à digérer son statut de champions du monde (voir le sujet : Hommage à Enzo BEARZOT). Tout d’abord l’Italie n’a pas réussi à se qualifier pour l’Euro français et surtout à vécu une saison 1985-86 noire. Seulement 3 rencontres au programme, toutes soldés par des défaites. Un revers 1-0 en Pologne qui n’est pas honteux mais les deux échecs à la maison face à la Norvège et à la RDA font tache à quelques semaine de défendre sa couronne mondiale. Il ne faut pas se voiler la face l’équipe d’Enzo BEARZOT est en pleine transition et il ne peut plus s’appuyer sur son ossature défensive, largement pioché chez les joueurs cadres de la Juventus de Turin, vieillissante. Bien sûr il a conservé quelques champions du monde, mais il a aussi fait appel à de jeunes espoirs comme Gianluca VIALLI. 


Voici la liste des 22 joueurs retenus. Vous remarquerez une forte présence des joueurs de l’Inter (6 sur 22), le seul club italien a avoir fait un bon parcours en coupe d’Europe cette saison avec notamment son joueur vedette Alessandro ALTOBELLI. Le coup de projecteur sera d’ailleurs sur ce joueur. La Juventus, pourtant championne cette saison là, n’est que très peu représentée contrairement à l’édition précédente.Cliquez sur l'image pour une meilleur optimisation.

Enfin voici la planche Panini de l'équipe d'Italie :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...