Mexico 86 : Hussain SAEED

Un portrait chopé sur le site de la FIFA.

Le football irakien a produit bon nombre de joueurs exceptionnels. Les plus talentueux d'entre eux sont surnommés les "Lions de l'Irak". Toutefois, Hussain Saeed Mohamed Al-Abid occupe une place à part parmi ces illustres compétiteurs. Ancien buteur et capitaine de l'équipe nationale, il restera à jamais comme l'homme qui a mené son pays à sa première Coupe du Monde de la FIFA, en 1986.
Fils d'un modeste drapier qui travaille dur pour assurer une éducation décente à ses enfants, Hussain Saeed voit le jour à Bagdad en 1958. Le jeune homme se révèle un élève particulièrement doué, ce qui lui vaudra par la suite d'obtenir un diplôme dans le domaine de l'agriculture. Son talent universitaire n'a d'égal que son adresse balle au pied, laquelle saute aux yeux de ses éducateurs dès son plus jeune âge. Comme beaucoup d'autres grands joueurs, il connaît ses premiers succès dans le milieu scolaire. A 17 ans, Saeed est capitaine de l'équipe irakienne qui remporte le championnat scolaire arabe 1975 en Egypte.
Il effectue ses débuts professionnels à Al Talaba, au milieu des années 70. Très vite, ses performances éveillent l'intérêt du fameux Amo Baba, qui occupe alors le poste de sélectionneur national. Désireux de renouveler son groupe, Baba le convoque pour la première fois en 1976. De toute évidence, le technicien n'est pas resté indifférent aux performances de Saeed pendant le Championnat d'Asie Juniors disputé quelques mois auparavant en Thaïlande. Meilleur buteur de l'épreuve, le jeune prodige irakien crève littéralement l'écran. L'année suivante, il réédite l'exploit à Téhéran. En permettant à son équipe de remporter le titre continental au nez et à la barbe du voisin iranien, Saeed se taille rapidement une légende à la mesure de son talent. Hussain Saeed Mohamed Al-Abid poursuit son ascension fulgurante en participant à la conquête de la Coupe du Golfe en 1979. Intenable, il inscrit dix buts sur l'ensemble de la compétition. Sous l'impulsion de son attaquant vedette, l'Irak s'impose comme l'une des valeurs montantes du football asiatique. La qualification du pays pour la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 apparaît alors comme une évidence.


Tout au long des années 80, Saeed s'applique à consolider sa légende. Il participe notamment aux trois Tournois Olympiques de Football Masculin organisés pendant la décennie. Son bilan en équipe nationale s'établit à 84 buts en 131 matches, ce qui lui vaudrait de détenir un record mondial si toutes ces rencontres avaient été homologuées. Miné par les blessures, Saeed doit se résoudre à mettre un terme à sa carrière au début des années 90. Contraint de suivre la Coupe du Golfe 1988 à Riyad depuis les tribunes et déçu d'avoir manqué la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990, il décide finalement de prendre sa retraite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...