Le but de CARECA face à la France

J’avais déjà parlé de ce but magnifique dans le sujet sur Antonio CARECA et la vieille sorcière mais après le sujet sur celui de Negrete on m’avait demandé d’en faire un sur ce but. Notamment, l'ami  Xavier, qui évoquait la joie de Careca et des brésiliens après le but, d’une telle intensité pour reprendre ses propos. Et c’est vraie qu’elle est intense cette joie, d’ailleurs elle me fait vraiment penser à celle de Giresse après son but de Séville en 1982. Et tout cela se goupille bien car je viens de télécharger un film de la FIFA sur le mondial mexicain où on voit le but de Careca sous un autre angle. Mais avant de voir cette vidéo (magnifique vous ne serez pas déçu) retour sur ce but devenu classique sur Old School Panini. Sans revenir sur le match France-Brésil, ce but concrétise un ¼ d’heure de domination brésilienne, le ballon ne sortait jamais et revenait inexorablement vers les cages de Joël BATS. Et ce qui devait arriver arriva, 17ème minute de jeu : Josimar sur la droite trouve Muller qui d’une limpidité et d’une rapidité effectue un double une-deux avec Junior qui déstabilise toute la défense française aux abois. Careca seul est servi sur un plateau par Junior et fusille Bats qui n’a aucune chance. Voici le but que vous avez vu et revu :


Dans le sujet sur Careca et le veille sorcière j’évoquais des forces mystiques qui avaient fait disparaître Bats sur l’action. Théorie étayée par la photo ci-dessous où on ne voit nulle part le gardien du PSG.
Maxime BOSSIS complètement dépassé par la vitesse et la puissance de Careca, témoigne 25 ans après sur ses impressions de ce duel « Lors du premier tour j’avais eu a marqué Belanov, puis en 1/8ème Altobelli. Je pensais qu’avec Careca ce serait plus simple. Pendant 20 minutes, on n’a pas vu la balle. Le ballon allait vite, Careca encore plus vite ! Sur son but on est tous perdus, tous en retard. La balle ne sortait jamais, cela allait trop vite d’un camp à l’autre. ». Battiston associé à Bossis en défense centrale y va de son couplet aussi : « Je me souviens d’un match disputé sur un rythme dingue et de l’engagement des brésiliens. On parle de leur technique. Mais il y a eu aussi leurs coups d’épaules, leurs coups de coudes sur les corners et leur but inscrit à deux mille à l’heure. J’ai taclé (sur le dernier échange Muller-Junior), je croyais avoir le ballon mais Careca a marqué ». Ce but à deux mille à l’heure vous allez pouvoir le revoir comme au cinéma avec des ralentis à la Sergio Léone. C’est magnifique.

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...