Le but de José TOURE en finale de coupe de France 83

Le contexte :

Le buteur
La finale de Coupe de France 1983, entre le Paris-SG et le FC Nantes, reste aujourd’hui encore comme l’une des plus belles de l’histoire de l’épreuve. Si les Parisiens signèrent à cette occasion leur deuxième victoire d’affilée, cette finale reste principalement dans les mémoires pour le but exceptionnel marqué ce soir-là par le Nantais, José Touré.Lles Nantais venaient de conquérir leur 6ème titre de champion, en terminant 10 points devant les Girondins de Bordeaux, avec en prime la meilleure attaque et la meilleure défense ! De plus, Vahid Halilhodzic avait finit meilleur buteur de la saison 1982/83 avec 27 buts. Côté Parisien, le PSG avait achevé le Championnat à la 3ème place, un petit point derrière Bordeaux. C'est donc une affiche de haut niveau qui compose cette finale de la Coupe de France.


Le début de la rencontre :

Le match démarre tambour battant. 3ème minute : coup franc puissant de Zaremba. 1-0 pour les hommes du président Borelli qui évolue à domicile au Parc des Princes. Les protégés de Suaudeau recollent peu après le quart d'heure de jeu "Ayache lance, Baronchelli, qui s’engouffre dans la défense et d’une pichenette, tout en maitrise, devance la sortie de Baratelli. 1-1 tout est à refaire pour les 2 équipes

Le but :

Le passeur
Juste avant la mi-temps arrive le chef d'œuvre, le joyau de cette finale. TOURE s’enfonce dans la défense mais est contré la balle revient à Seth ADONKOR (le grand frère de Marcel DESAILLY qui périt dans un tragique accident de voiture). ADONKOR prend l’information et voit TOURE dans la surface, d’une passe lobée il trouve Touré au milieu de deux parisiens, la suite c’est la magie du « brésilien ». Contrôle de la poitrine, double jonglage du pied droit devant Lemoult et Tanasi. Reprise de volée du pied gauche dans un angle fermé qui trompe Baratelli. En quelques secondes, José Touré vient d'obtenir la nationalité brésilienne et gagne un surnom qui lui collera à la peau. Tout come ce but colle à l’histoire de la coupe de France et figure dans tout es les rétrospectives. Ce but le voici en vidéo

video

L’épilogue :

La victime
Malheureusement pour Touré la soirée sera amère car au final c’est le PSG qui l’emporte 3-2. Mais toutes les louanges vont sur José TOURÉ qui a tout juste 22 ans représente l’avenir du football français. Pourtant, une fois de plus, c’est Coco Suaudeau qui aura une fine analyse de la situation, voilà ce qu’il disait dans un France football de 1983 juste après cette finale : « il a des atouts fantastiques dans son jeu. Sa valeur athlétique, ses possibilités de vitesse et de détente, sa technique personnelle dans le jeu de corps, dans le jeu de tête, en font un footballeur que peu de joueurs égalent, même au niveau mondial. Mais, si Touré est l'un des plus doués, il n'est pas forcément le meilleur car il mêle à son aisance un peu d'insolence et une certaine fragilité psychologique. Il lui faut simplifier son jeu tout en cultivant ses dons extraordinaires »
Malheureusement les faits depuis ont démontré que Suaudeau, quand il parlait football se trompait rarement. La malchance et cette mauvaise blessure avant la coupe du monde 86 alors qu’il est au sommet de son art (voir le sujet sur la rencontre Nantes-Inter de Milan 1986) et la suite qui sera une longue mais sûre descente au enfers pour Touré (voir le sujet les ratés Paninis sur José Touré)


P.S : Pour tous les amoureux du FC Nantes je vous conseille vraiment ce lieu : FCN MUSEUM
 

2 commentaires:

  1. Je me souviens qu'à la coupe du monde 86, beaucoup ont dit qu'avec José Touré on l'a gagnait....

    Un joueur sublime dont la carrière s'est arreté un soir contre l'inter....


    A noter que ce match est reprit dans "Amélie Poulain" !

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est vrai que ça été dit et redit mais moi je reste sceptique là-dessus. Henri MICHEL partait au mondial avec Rocheteau-Papin en attaque dans sa tête et Stopyra fait une superbe coupe du monde chipant la place de JPP. C'est paire Rocheteau-Stopyra aligné dès le départ contre la Hongrie à fait 3 superbes matchs avant la RFA. Après le match contre la RFA.....putain de demi-finales contre les bosch...

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...