La triste mort de Nico RIJNDERS, parti à 28 ans seulement

Nico Rijnders, international hollandais et qui a évolué dans la grande équipe de l'Ajax de Rinus MICHEL vainqueur de la coupe d'Europe des clubs champions en 1971 face au Panathinaïkos en finale (voir le sujet sur le grand Ajax de 1969 à 1973). La saison suivante il est transféré au Clubb Bruges (FC Bruges pour les profanes). Sa carrière professionnelle a pris fin brutalement après un malaise cardiaque lors d'un match de Bruges contre le RFC Liège. Considéré comme mort, il est ranimé par le médecin du club, le docteur Michel D'Hooghe, mais doit arrêter le football professionnel. Il décède d'un autre malaise cardiaque en 1976, à seulement 28 ans. Retour sur cet incident :

Le 12 novembre 1972, lors d'un match contre le RFC Liège, il est victime d'un malaise cardiaque après 10 minutes de jeu. Déclaré cliniquement mort, il est tout de même réanimé par le docteur Michel D'Hooghe, le médecin du club, dans les souterrains du stade. Après plusieurs semaines de convalescence à l'hôpital, il doit cesser la pratique du football professionnel pour raisons médicales. En 1973, il devient entraîneur-adjoint au FC Bruges, puis prend les rênes du Racing Harelbeke, club de Promotion, en 1974. Mais un nouveau malaise cardiaque la veille de Noël cette année-là le force à arrêter toute activité liée au sport, y compris le métier d'entraîneur. En juillet 1975, l'Ajax Amsterdam et le Club de Bruges organisent un match de bienfaisance pour Rijnders. Pour l'occasion, l'équipe brugeoise est renforcée par les deux stars de l'équipe ajacide, Johan Cruijff et Johan Neeskens, et s'impose sur le score de 3 buts à 0. Voici une photo de ce match :


Forcé de se retirer du monde du football, Nico Rijnders ouvre un magasin d'articles de sport à Bruges. Il fait rapidement faillite, et sa femme le quitte quelques mois plus tard. Alors qu'il participe aux festivités du carnaval à Deventer, il est à nouveau victime d'un malaise cardiaque. Après plusieurs jours dans un hôpital de la ville, il revient à Bruges. Il décède finalement le 16 mars 1976, seul dans son appartement brugeois, au-dessus de son ancien magasin de sport. En 2009, un cardiologue ayant traité Rijnders déclare, sur base de son dossier médical, qu'il souffrait d'arythmie cardiaque congénitale. A cette époque, c'était très difficile à détecter et donc à soigner.

Triste histoire.

Pour se changer les esprits petit défi à David, le plus grand supporter du Clubb BRUGES, tu peux donner la liste des joueurs dans l'ordre sur cette photo, années 1971-72 ?


1 commentaire:

  1. le soigneur, Luc Sanders, Gilbert Marmenout, John Moelaert, Pierre Carteus, Nico Rijnders, Leo Canjels (l'entraineur), Johny Thio, Erwin Vandendaele, Paul Vrancken, autre membre du staff

    Raoul Lambert, Johny Velkeneers, Norbert De Naeghel, Johny Nieuwenburg, Wietze Veenstra, Wilfried Puis, Henk Houwaart, Fons Bastijns, Kurt Axelsson.

    A noter que la vignette qui illustre le regretté Rijnders est utilisée pour le panini 72/73 et que le dr Michel D'Hooghe deviendra quelques années plus tard le président du Club et membre de l'URBSFA (votre FFF)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...