Damir DESNICA, sourd et international yougoslave

Damir DESNICA était un ancien ailier gauche qui sera un exemple pour de nombreuses personnes souffrant du même handicap que lui. En effet DESINCA était sourd comme un pot et pourtant il mènera une carrière professionnelle exemplaire. Damir DESINCA, sourd de naissance fera ses armes dans le club de sa ville natale, le HNK Rijeka. Ses plus hauts faits avec ce club, modeste mais régulier pensionnaire de la 1ère division yougoslave, se dérouleront à la fin des années 1970. En effet RIJEKA remporte deux années de suite la coupe de Yougoslavie, en 1978 et 1979, mettant fin au règne sans partage dans cette épreuve de l’Hajduk Split détentrice de la coupe depuis 1972 (voir le sujet sur la grande équipe de l’Hajduk dans les 70’s). 

DESNICA sera l’une des vedettes de l’équipe et se fera remarquer par le sélectionneur yougoslave Ante Mladinić qui le convoquera plusieurs fois dans le groupe pour les éliminatoires de l’Euro 1980. Enfin le grand jour arriva, le 25 octobre 1978, la Roumanie reçoit la Yougoslavie en match comptant pur les éliminatoire de l’Euro italien. Ante Mladinić fait rentrer à une demi-heure de la fin Damir DESINCA, ce dernier malgré la défaite (3-2) s’illustrera à la dernière minute du match en marquant son premier but pour sa première sélection. Hélas la défaite est synonyme d’élimination pour les yougoslaves et Ante Mladinić est remercié et remplacé par Dražen Jerković qui ne comptera pas sur notre footballeur sourd par la suite (je me permettrais pas de jeux de mots du style : « il fera la sourde oreille aux prestations de DESNICA, ce ne serait pas du meilleur gout »)
Et pourtant DESNICA va s’illustrer sur la scène internationale avec le modeste club de RIJEKA. Si la campagne en coupe d’Europe des vainqueurs de coupes en 1978-79 est décevante (sortit tout de même face à une belle équipe de Beveren), la saison suivante, le club croate s’offre une belle campagne, chutant en ¼ de finale face à la Juventus de Turin. 

Mais la plus belle page du club de RIJEKA arrivera en coupe de l’UEFA lors de la saison 1984-85. Entrainé pas l’ancienne gloire du club et qui avait fait parlé de lui sur la Canebière, le canonnier Josip SKOBLAR, DESNICA et RIJEKA vont faire trembler l’Espagne du foot en ce début de saison. Au 1er tour les yougoslaves affrontent les espagnols du Réal Valaldoid. Si les Yougoslaves s’inclinent 1-0 en Espagne, ils font parler la foudre au match retour s’imposant 4-1 avec un dernier but de DESNICA !! Au tour suivant c’est le Réal de Madrid qui se rend à Rijeka, et au match aller les merengues mordent la poussière 3-1 avec un énorme match du n°10 yougoslave Adriano FEGIC qui signe un doublé son deuxième consécutif en coupe d’Europe (on le verra en France plus tard ce meneur de jeu). Au match retour DESNICA va e^tre une victime malheureuse de son handicap et payer un lourd tribut et pénaliser son équipe bien involontairement, à mon sens. En effet DESNICA prendra un carton rouge rapidement suite à deux cartons jaunes, deux cartons jaunes très stupide, enfin stupide de la part de l’arbitre un certain Schoeters, belge de son état. Voici les faits, alors que l’arbitre a sifflé un coup franc, DESNICA continue de jouer car ça va de soit, il n’a pas entendu le coup de sifflet, mais l’arbitre le sanctionne d’un carton jaune, DESNICA lui voit rouge et perd son contrôle face à ce qu’il estime être une injustice et insulte l’arbitre, preuve qu’il était bien sourd mais pas muet. Enfin j’ai connu des sourds et quand ils essayaient de parler il faut avouer que ce n’était pas très compréhensible, un peu comme du flamand même. 

Et c’est sûrement là le problème, en fait DESNICA a du expliquer à l’arbitre « mais j’ai pas entendu » et avec son défaut d’élocution, en flamand ça se rapprochait « d’espèce de trou du cul ». En tout cas pour l’arbitre belge de la rencontre c’est un second carton jaune et DESNICA laisse ses co-équipiers à 10 contre 11 alors que le score n’était que de 1-0 pour le Réal. Au final Madrid l’emportera 3-0 et se qualifiera pour le tour suivante de la coupe de l’UEFA que le club de la capitale espagnole remportera. DESNICA ne sera pas rancunier vis-à-vis des belges car il partira la saison suivante à Courtrai (K.V. Kortrijk) où il finira sa carrière. Avec RIJEKA, DESNICA inscrira 55 buts en 265 rencontres de championnat. En Belgique il portera ce total à 19 réalisations en 109 rencontres. Une carrière exemplaire pour un joueur souffrant d’un tel handicap et qui est un véritable héros en Croatie mais très peu connu à l’étranger hormis en Belgique (excepté un certain arbitre apparemment)

RIJEKA en Finale de la coupe 1978
RIJEKA et DESNICA vainqueur 90 minutes plus tard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...