Quand José Mourinho était stagiaire au Barça

Un ancien vice-président puis président du FC Barcelone a révélé quelques anecdotes croustillantes du temps où José Mourinho était le traducteur de Bobby Robson. Joan Gaspart, ancien vice-président du FC Barcelone du temps du règne de Josep Lluis Nunez, a connu José Mourinho à ses tout débuts, lorsqu'il était le traducteur de Bobby Robson, alors entraîneur du Barça. "Je me souviens de quelqu'un de charmant" commente-t-il sur COM Radio. Il explique ensuite que tout n'a pas toujours été rose pour l'actuel coach du grand rival madrilène, qui gagnait misérablement sa vie à l'époque avec 10 000 pesetas (60 euros) par mois. "Le jour où on l'a embauché, Monsieur Nunez (président de l'époque) a eu une petite discussion avec Bobby Robson pour lui expliquer qu'il ne voulait en aucun cas avoir recours à un traducteur. Robson lui a dit que c'était très important pour lui de l'avoir à ses côtés. Mourinho était dans la pièce à côté et finalement Ninez a fait une concession et lui a offert 10 000 pesetas par mois", poursuit Gaspart. Une sacrée concession pour un club comme le Barça ! Nunez sera même grand seigneur avec le Mou: "Mourinho a dit qu'avec ça il ne pourrait pas vivre et Nunez a finalement été d'accord pour l'augmenter un peu, mais pas beaucoup."

Du simple traducteur au meilleur entraîneur du monde

"A l'époque, Mourinho était traducteur et je suis intervenu pour qu'il soit payé un peu plus mais pas trop non plus, raconte l'ancien vice-président catalan. Au final, Mourinho a vécu ses premiers mois à Barcelone dans la chambre d'un de mes hôtels, sans rien payer parce qu'il n'avait pas assez d'argent pour se payer quoi que ce soit." Mais, le chance du petit José a fini par tourner: "Mais quand il a fini par démontrer qu'il était bien plus qu'un simple traducteur nous l'avons payé beaucoup plus." José Mourinho a donc connu quelques galères mais sa détermination l'a mené là où il est aujourd'hui, au titre de meilleur entraîneur du monde.

P.S La vignette de Mourinho au Barça est issu d'un album Panini pour commémorer la victoire deals défunte coupe d'Eurpoe des vainqueurs de coupes 1997. Par contre les images qui suivent ne sont pas des vignettes mais voir le spécial one dans son survet Kappa qui brille valait vraiment le coup


6 commentaires:

  1. the special one ne va pas être content de se voir en survet' sur OSP, mais il n'avait kappa le mettre aussi.

    RépondreSupprimer
  2. The special one a une sacrée paire de corones aussi !!! Le mou c est lagagne assurée

    RépondreSupprimer
  3. Deg du match ...
    Pepe expulsé tournant du match, c est pas immerite comme expulsion mais alves qui finit le match c est honteux

    La will a deja commencé a chambrer

    RépondreSupprimer
  4. Moi, même pas vu ce match j'étais de corvée d'apéro mais je m'en suis bien tiré ;-)

    RépondreSupprimer
  5. C'est une Kappastrophe ce survet!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...