OSP-RFC League Session # 45 : Ljubomir MIHAJLOVIC

Ljubomir MIHAJLOVIC


Il s'agissait de l'ancien défenseur Yougoslave de l'OL : Ljubomir MIHAJLOVIC. Voici la réponse en image


Voici  le podium de la session # 45 :

1st Claude - 3 pts
2ndastucieux-jaws - 2 pts
3rdcédrichaute - 1 pt

Et voici le classement général du grand championnat OSP-RFC :



La lutte pour les playoffs à 5 sessions de la fin est encore pleine de suspens. Car cette saison le champion sera décernée après une lutte sans merci en playoffs (voir le règlement du championnat OSP-RFC) et aura le privilège de choisir une veste + un maillot de son choix sur le Retro Football Club. Ainsi il pourra prendre par exemple les superbes maillots de l'Olympique Lyonnais 1963 et 1964 (Cliquer sur les maillots pour avoir toutes les infos nécessaires) :



Un petit mot tout de même sur Ljubomir MIHAJLOVIC (bio prise sur un site que j'aime bien foot69.fr) :

Après Combin et les Rambert, il fut chronologiquement l’un des grands étrangers à atterrir un beau jour à l’OL…
Et pour cause, Ljubomir Mihajlovic débarqua entre Rhône et Saône auréolé d’une finale de Coupe d’Europe des Champion avec le Partizan de Belgrade (défaite à Bruxelles en 66 face au Réal Madrid) et d’une autre avec l’équipe nationale yougoslave dans le cadre du championnat d’Europe des Nations (défaite à Rome face à l’Italie). Un pédigrée encore jamais vu à Lyon. Sans compter ses six sélections à une époque où on ne quittait pas l’Est avant 28 ans.
Et « Louba » forma avec son compère Baeza l(voir le sujet hommage à Jean BAEZA) ’une des meilleures charnières centrales de l’Hexagone durant sept saisons, de 70 à 77. Le duo du feu et de la science, redouté par tous les attaquants des années soixante-dix, pendant que les lutins de devant (NDLR : Di Nallo, Lacombe et Chiesa) se chargeaient du reste. Avec l’OL, Ljubomir Mihajlovic remporta la coupe de France 73 aux dépens du FC Nantes, après avoir échoué en 71 contre Rennes et avant une autre finale perdue 76 contre l’Olympique de Marseille.

Défenseur avant tout organisateur, élégant sur le pré, il aimait à dire après les matches qu’il « avait plus mal à la tête qu’aux jambes. ». Aimé Mignot ne dédaignait pas non plus passer des soirées avec lui afin de parfaire sa culture tactique. Mais l’homme savait aussi se faire respecter. Un certain Patrick Revelli le vérifia lors de la saison 75-76. Coupable de lui avoir manqué de respect lors du derby aller, la cadet des Revelli faillit être privé de finale de Coupe d’Europe après la deuxième manche, disputée à Gerland quelques jours avant le grand rendez-vous de Glasgow.
Après un bref retour au pays, Ljubomir Mihajlovic tenta un ultime challenge footballistique au FC Villefranche comme entraîneur-joueur, à 37 ans, lors de la saison 79-80 : celle de la montée caladoise en D2. Mais une montée qui se fit sans lui puisqu’il stoppa l’aventure au mois de novembre.
Aujourd’hui retraité de son Hôtel Olympique dans le sixième arrondissement, « Louba » vit entre Lyon ou il voit ses enfants et petits enfant, le sud ou il aime se reposer, et Belgrade ou il retourne deux fois par an voir ses sœurs… Loin des turpitudes du football professionnel moderne...

Et un autre petit jeu. êtes vous capable de donner la compo de cette équipe ?
  

8 commentaires:

  1. Ljubomir Mihajlovic ! un lyonnais tiens !!!

    RépondreSupprimer
  2. si Trifon fait dans le lyonnais maintenant...! c'est plus du vice mais de la perversité !

    RépondreSupprimer
  3. Une pluie de bonnes réponses mais vous avez la compo de l'équipe ?
    @ Claude, Trifon a bon goût en matière de football c'est tout et il s'y connait en défenseurs centraux de qualité

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...