Milan AC-Inter : Le derby de la Madonina pendant les années 60

Les années MAZZOLA – RIVERA

Le derby de la Madonina est le nom transalpin de la grande rivalité entre les 2 clubs de Milan et si il est ainsi « Derby della Madonnina » c’est par dévotion pour la petite Madone dorée qui se trouve sur les toits de la cathédrale de Milan. Cette rivalité oppose deux des plus grands clubs d’Italie mais aussi d’Europe. Le Milan AC a remporté 17 fois le scudetto, et 9 coupes d’Europe dont 7 C1. L’inter quand à lui a été 18 fois champion d’Italie et a soulevé 6 coupes d’Europe dont 3 C1.
Cette année les deux clubs se livrent une lutte à couteaux tirés pour le titre comme au bon vieux temps des deux légendes du club Sandro MAZZOLA et Gianni RIEVERA dans les années 60 où à chaque saison les deux clubs lombards jouaient les premiers rôles en Italie mais aussi en Europe. Avant de revenir sur cette période dorée du football lombard, je reviens sur un petit historique entre ces deux géants.
Au départ, il ya un Anglais, monsieur Alfred Edwards, qui fonde en 1899 le Milan Cricket and Football club. Mais en 1908, la fédération italienne décida d'interdire la présence de joueurs étrangers dans le championnat d'Italie, ce qui provoque des tiraillements au sein du club. En réaction, un groupe d'Italiens et Suisses créent un autre club et l'appellent Internazionale (International). L'ancien club garde son titre en anglais mais enlève la dénotation au cricket pour le remplacer par le "Associazone Calcio" qui fait beaucoup plus couleur locale. La rivalité était née et 6 mois plus tard elle arriva sur le terrain lors du premier derby milanais, perdu par l'Internazionale 2-1 


Cette opposition s'est traduite au cours des années par une différence de culture et d'idéologie des deux clubs. 

L’Inter marqué par les années HERRERA a toujours, plus ou moins, été fidèle au Toto Catenaccio. Un jeu rugueux, se basant sur des bases solides défensivement et physiquement. L’Inter de Mourinho vainqueur de la ligue des champions en 2010 respectaient ces principes de la culture et de l’histoire intériste. Le Milan AC, au contraire et par opposition à un jeu tourné vers l’offensif, les rossonneri se veulent être les chantres du football spectacle. L’arrivée en 1986 du magnat de la Télévison Silvio BERLUSCONI va perpétrer cette tradition que le Milan dans toutes les circonstances doit offrir du spectacle. L’opposition qu’on va voir dans les années 60 entre les deux joueurs fanions des deux clubs marquent bien cette opposition, Sandro MAZZOLA, moustachu, qui perd ses tifs est besogneux milieu de terrain de l’Inter Dans une opposition poussée au Paroxysme, Gianni RIVERA est l’artiste au brushing impeccable et rasé de près, come si il arrivait sur le terrain pour un casting de jeune premier. Socialement, le Milan AC trouve la base des ses tifosis dans les quartiers populaires de Milan, tandis que l’inter serait plutôt le club des quartiers « bourgeois » de la capitale lombarde.


Les deux clubs partagent le même stade mais ne lui donne pas le même nom : Le stade s'appela d'abord San Siro du nom du quartier où il était situé. Puis en 1980, le stade changea de nom pour devenir le Stade Giuseppe Meazza. En effet, en 1979, à la mort du champion interiste Giuseppe Meazza, qui a également joué à l'AC Milan de 1940 à 1942, les deux clubs utilisant le stade décident de lui donner son nom. Toutefois, on parle de Stade San Siro quand l'AC Milan y joue et de Stade Giuseppe Meazza quand c'est l'Inter Milan qui opère à domicile puisqu’il est vrai que Meazza ait fait la gloire de l’Inter et pas du Milan AC.

San-Siro/Giuseppe Meazza avant la rénovation de 1990
Les 60’s quand Milan dominait l’Europe du football.
L’inter est champion d’Italie en 1963, 1965 et 1966, le Milan AC lui sera champion en 1962 et 1968. Les rossoneri remportent la coupe d’Europe des clubs champions en 1963 et 1969 tandis que l’Inter remporte également la coupe aux grandes oreilles en 1964 et 1965. JE vais revenir su deux saisons particulières. La saison 1961-62 où le Milan est champion devant l’Inter et celle de 1964-65 où l’Inter prend sa revanche pour remporter le scudetto au nez à la barbe de son meilleur ennemi.

Saison 1961-62 (victoire à 2 pts)
1er Milan AC 53 pts
2ème Inter de Milan 48 pts

Le Milan de Gianni RIVERA réalise une saison de rêve inscrivant 83 buts en 34 matchs !! L’Inter son dauphin en inscrira que 59 à titre de comparaison. Toujours l’antagonisme entre le football offensif des rossoneri et celui défensif des nerrazurri. Cette année là avant le match retour les deux équipes sont à égalité parfaite avec 34 points chacune. Mais le Milan est favori depuis sa victoire au match aller (officiellement sur le terrain de l’inter) 3 à 1. Ce derby est le choc de la saison. L’inter de Milan d’HERRERA s’est bien renforcé en faisant venir de Barcelone SUAREZ dans ses rangs. Le match à lieu très tôt dans les matchs retour au mois de février pourtant tout e l’Italie pense qu’il s’agit là du match décisif pour le scudetto. L’inter devant le public rossonero donne une leçon de réalisme au Milan AC et l’emporte 2-0. Voici les buts en vidéos :

video

Pourtant cette victoire si importante psychologique sera le chant du cygne intériste ; les hommes d’Herrera laisse filer la fin de championnat tandis que le Milan galvanisé après cette défaite, finit la saison en trombe pour conclure avec 8 victoires d’affilée !!

Saison 1964-65
1er Inter de Milan 54 pts
2ème Milan AC 51 pts

Véritable duel au sommet entre les deux clubs de Milan, le Torino et la Juve étant loin derrière. L’Inter est quasiment invincible, 2 défaites seulement dans la saison. Les Nerazzurri réalisent le doublé coupe d’Europe des clubs champions (la seconde d’affilée) et scudetto. Sandro MAZZOLA avec 17 buts est le meilleur buteur de la série A. Et pourtant tout ne fut pas si facile pour l’Inter qui du batailler ferme avec le Milan avec deux derby de la Madonina dantesques !!
On assiste au scénario exactement inverse de la saison 1961-62. Après une victoire 3-0 pour le Milan AC lors du premier derby, les rossonneri compte 7 points d’avance mais va voir l’Inter se déchainer et lui passer devant. Le 28 mars 1965, l’Inter reçoit le Milan et va prendre sa revanche. L’Inter a refait son retard, en grapilalnt 5 points sur le voisin. Une victoire les ferait même passer devant à la faveur du goal average. Les hommes d’Herrera sont déchainés et infligent un cinglant 5-2 au Milan, qui ne reverra plus l’Inter. Voici les buts du match, les deux derniers de Mazzola sont superbes !!

video

2 grands clubs, 2 grandes histoires, toujours présent au sommet du foot italien mais aussi européen !

Voici la présentation des deux équipes de la saison 1964-65 avec des noms que vous connaissez tous, outre les Mazzola, Suarez, Rivera, figurent aussi Cesare Maldini ou encore le Trap ! Et à la fin un petit bonus

L’inter de Milan 1964-65

Giuliano SARTI
Giacinto FACCHETTI
Tarsisco BURGNICH
Carlos TAGNIN
Aristide GUARNERI
Armando PICCHI
Sandro MAZZOLA
Luisito SUAREZ
Costa Da JAIR
Aurelio MILANI
Mario CORSO
Joachim PEIRO
Paul MALATRASI
Angelo DOMENGHINII
Équipe Inter 1964-65
Écusson de l’Inter de Milan


L’équipe du Milan AC 1964-65

Mario BARLUZZI
Gilberto NOLETTI
Ambrogio PELAGALLI
Victor Morales BENITEZ
Cesare MALDINI
Giovanni TRAPATTONI
Giovanni LODETTI
Gianni RIVERA
Bruno MORA
Tavares AMARILDO
Giuliano FORTUNATO
Paulo FERRARIO
Giorgo GHEZZI
Mario DAVID
Equipe du Milan AC 1964-65
Ecusson du Milan AC

Et cadeau  voici les planches des eux équipes lors de la saison 1961-62. A noter que c'est le premier album Panini de l'histoire. Pour les voir en taille originale et en bonne résolution, il faut cliquer sur les images.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...