Dans la série il n'y a pas que Trifon : Yves TRIANTAFILOS

Sur Old School Panini, Yves TRIANTAFILOS est déjà une vieille connaissance mais le héros du match contre Split a largement sa place dans la catégorie des Trifons d'or :


Ancien international français, il partira chez le grand rival nantais à la fin de la saison 1974-75. On peut le retrouver sur OSP dans le sujet sur l'équipe de Nantes 1976. A noter qu'il joua en Grèce avant d'arriver à St-Etienne, à l'Olympiakos du Pirée avec un certain...Rolland COURBIS Si à l'époque le pays est sous la dictature "des colonels" et que seuls les gens ayant des origines grègues peuvent venir vivre en Grèce, TRIANTAFILOS a le patronyme qui colle bien à la situation, en tout cas plus que Courbis qui lui s'invente un aïeul grec (voir le sujet sur Rolland COURBIS)

TRIANTAFILOS toujours vert

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...