Quel est le meilleur joueur de l'histoire du REAL ?

Voici un sondage, au combien difficile, pour déterminer le joueur qui a le plus marqué la grande histoire du Réal Madrid. Alors là ça ne va pas être évident et il est très difficile de comparer les différentes époques ! Mais plus que de choisir un joueur parmi d'autres, il faut voir ce sondage plutôt comme un plaisir de revoir tous les grands joueurs qui ont marqué l’histoire du football et qui sont passé par la maison blanche. Voici une présentation sommaire de la Short List retenue et vous pouvez voter dans la colonne de droite ci-contre (tout en haut)


Alfredo DI STEFANO
2 ballons d’or, les 5 premières coupes d’Europe des Clubs champions, la première coupe intercontinentale de l’histoire et 8 couronnes du championnat espagnol ! Avec le réal DI STEFANO c’est 307 buts en 367 rencontres.

Raymond KOPA
KOPA c’est 3 saisons au Réal et 3 coupes d’Europe des champions et 2 championnats espagnols. 31 buts en 90 rencontres pour ce génial meneur de jeu, ballon d’or en 1958.

Ferenc PUSKAS
Il jouera jusqu’à 39 ans au plus haut niveau avec le Réal : 3 coupes d’Europe des clubs champions, 1 coupe intercontinentale et 5 couronnes nationales Il finira 4 fois meilleurs buteurs du championnat alors qu’il est arrivé en liga à 32 ans. Au Total Puskas c’est 238 buts en 260 matchs

Carlos SANTILLANA
17 ans au Réal (1971-88), 643 matchs et 290 buts sous les couleurs merengue. Une institution au club pour ce joueur 9 fois champion d’Espagne avec le Réal et vainqueur aussi de 2 coupes de l’UEFA.

Emilio BUTRAGUENO
Madrilène de naissance et pur produit du club, il est le fer de lance de la génération de la « Quinta del Butre » (voir le sujet sur le La quinta del Buitre, une imposture journalistique) qui remportera 5 championnats successifs de 1986 à 1990 et deux coupe de l’UEFA successives aussi. El Buitre c’est 123 buts en 341 matchs pour le Réal

Hugo SANCHEZ
Arrivé à Madrid dans cette génération Butragueno, il inscrira 164 buts en 207 matchs entre 1985 et 1990 où il remportera une coupe de l’UEFA et 5 titres de champions successifs. SANCHEZ sera aussi meilleur buteur du championnat espagnol en 1985, 86, 87, 88 et 1990 !

MICHEL
6 fois champion d’Espagne, 2 fois vainqueur de la coupe de l’UEFA, il sera élu meilleur joueur d’Espagne en 1986. Meneur de jeu du grand Réal du milieu des années 80. Au total Michel disputera 473 rencontres avec le Réal pour 115 buts.

Fernando HIERRO
Milieu de terrain formé au Réal et reconverti défenseur. Il sera le symbole de l’équipe Madrilène qui reconquière sa couronne européenne à la fin des années 90. 3 ligues des champions, 5 titres de champions, HIERRO disputera 439 rencontres avec le Réal et surtout passera la barre des 100 buts (102) total exceptionnel pour un milieu défensif qui fera la majeure partie de sa carrière en défense.

Fernando REDONDO
L’élégance sur un terrain, milieu défensif il a permis au Réal de revenir au meilleur niveau européen en remportant 3 ligues des champions entre 1998 et 2002. Capitaine du Réal en 2000, il sera élu meilleur joueur de l’année par la FIFA et meilleur joueur de la champion’s league par l’UEFA cette année là également

Pedrag MIJATOVIC
Plus que par ses stats, c’est pas son influence au sein du trident offensif qu’il formait avec Davor SUKER et le jeune Raul qu’il permis au Réal de regagner la coupe d’Europe des clubs champions. C’est lui qui en 1998 inscrivit le seul but de la finale face à la Juventus. UN grand, un très grand joueur.

RAUL
Raul c’est 16 ans sous le maillot merengue et 323 buts en 741 rencontres ! 3 ligues des champions, 2 coupes intercontinentales et 6 titres de champions ! Et toute une pluie de records ! Pour ce madrilène de naissance mais qui jouait à l’Atlético en jeune.

Iker CASILLAS
Le plus grand gardien de but de l’histoire espagnole ! Il vient de passer la barre des 600 matchs avec le Réal et il n’a que 29 ans. 2 fois vainqueur de la ligue des champions, il a aussi remporté 4 championnats. D’un point de vue personnel, il vient d’être élu 4 fois consécutivement meilleur gardien au monde par la FIFA (2007-08-09-10)

Zinedine ZIDANE
Zizou au Réal c’est l’apogée du beau jeu, Le public de Santiago Bernabeu était sous le charme du marseillais et de ses arabesques. Arrivé en fanfare il offrira la ligue des champions au club pour sa première saison avec un but d’anthologie. Pour le reste il subira les limites de la politique des galactiques, dommage.

RONALDO Lima
Voir sa paninomorphologie. Arrivé après sa renaissance lors de la coupe du monde asiatique, il sera champion d’Espagne pour sa première saison et finira pichichi (meilleur buteur) la saison suivante. Malgré des stats honorables avec le Réal (104 buts en 177 matchs), comme son pote Zizou il subira la non-compétitivité de la politique des galactiques.

Cristiano RONALDO
Le fer de lance de la dernière époque des galactiques. Il porte à bout de bras le Réal depuis plusieurs saisons. Trop tôt pour supporter la comparaison avec les autres joueurs présentés ? A vous de répondre.

2 commentaires:

  1. J'ai pas connu les Di Stefano, Puskas, etc. ... mais je dirai Raul pour ses stats & son palmares. après, intrinsèquement, Ronaldo9, mention spéciale aussi pour la génération Michel - Butragueno - Sanchez qui a tout écrasé au niveau national, mais n'a jamais pu conquérir le Graal de la C1...

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...