Onze de onze 1976 : les 11 meilleurs joueurs de l'année 76

En cette période de récompense, Old School Panini n'oublie pas le fil rouge de l'année 1976 avec la présentation d'un évènement attendu à l'époque : les onze d'or du magazine ONZE (avant qu'il ne fusionne avec mondial). Le principe est le même que le ballon d'or sauf que ce ne sont pas les journalistes qui votent mais les lecteurs. En 1976 c'est l'attaquant hollandais Rob RENSENBRINK qui fut élu onze d'or.
RENSENBRINK sort d’une grosse saison (voir l’article sur RSC Anderlecht 1976) où il a remporté la défunte coupe d’Europe des vainqueurs de coupes et la super coupe d’Europe face aux tombeurs des verts, le Bayern de Munich. Lors de ses rencontres l’ailier gauche a crevé les écrans et éclaboussé de tout son talent ces rendez-vous au sommet. Voici les résultats complets et l’équipe type des lecteurs de ONZE pour cette année 1976

Gardien de But
1 CURKOVIC (Saint –Etienne) 36.06 %
2-MAIER (Bayern de Munich) 31.78 %
3-VAN BEVEREN (P.S.V) 19.20 %
4- VIKTOR (Dukla Prague) 6.94%
5-CROY (Zwichau) 5.96 %
Arrière droit
1-VOGTS (M’gladbach) 34.43 %
2-VAN DER ELST (Anderlecht) 19.86 %
3-SZYMANOWSKI (Wisla Cracovie) 8.94 %
4-PIVARNIK (S.Bratislava) 8.66 %
5- SOL (Réal Madrid) 1.65 %
Libéro
1-BECKENBAUER (Bayern de Munich) 60.59 %
2-TRESOR (Marseille) 32.11 %
3-PIRRI (Réal Madrid) 2.64 %
4-ONDRUS (S.BRATISLAVA) 2.31 %
5-KATALINSKI (Nice) 2.31 %
Stoppeur
1-PIAZZA (Saint-Etienne) 79.80 %
2-PEREIRA (Atletico Madrid) 9.60 %
3-SCHWARZENBECK (Bayern de Munich) 5.63 %
4-THOMPSON (Liverpool) 2.98 %
5-CAPKOVIC (S.BRATISLAVA) 1.98 %
Arrière gauche
1-KROL (Ajax Amsterdam) 55.96 %
2-CAMACHO (Réal Madrid) 21.85 %
3-GOEGH (S.Bratislava) 9.59 %
4-MUZINIC (Hadjuk Split) 7.61%
5-DIETZ (M.S.V Duisburg) 4.63 %
Demi-défensif
1-NEESKENS (Barcelone) 48.34 %
2-BATHENAY (Saint-Etienne) 29.80 %
3-BONHOF (M’Gladbach) 17.88 %
4-FLOHE (Cologne) 2.64 %
5-PANENKA (Bohemians) 1.32 %
Demi-Tournant
1-KAPELLMANN (Bayern de Munich) 38.07 %
2-KERKHOF V. (P.S.V) 31.45 %
3-KOLEV (CSKA Sofia) 21.51 %
4-FRANCIS (Queen’s Park Rangers) 4.62 %
5-MASNY (S.Bratislava) 3.97 %
Demi-Offensif
1-KEEGAN (Liverpool) 53.97 %
2-PLATINI (Nancy) 37.74 %
3-VAN DER KUYLEN (P.S.V) 4.96 %
4-VAN GOOL (Cologne) 0.99 %
5-POLLAK (Kosice) 1.65%
Ailier droit
1-ROCHETEAU (Saint-Etienne) 73.50 %
2-HOENESS (Bayern de Munich) 13.90 %
3-LATO (Stal Mielec) 4.96 %
4-SIMONSEN (M’Gladbach) 4.96 %
5-LELVINHA (Atletico Madrid) 1.98 %
Avant-centre
1-MULLER G (Bayern de Munich) 46.35 %
2-CRUYFF (Barcelone) 27.48 %
3-MULLER D (Cologne) 20.20 %
4-CHANNON (Southampton) 5.30 %
5-NEHODA (Dukla Prague) 0.66 %
Ailier Gauche
1-RENSENBRINK (Anderlecht) 65.89 %
2-BLOKHINE (D.Kiev) 23.50 %
3-V.D.KERKHOF (P.S.V) 8.26 %
4-PULICI (Torino) 0.99 %
5-HOLZENBEIN (Francfort) 0.66 %











Enfin voici la couverture et le podium des onze d'or 1976 :

9 commentaires:

  1. Enorme, le poste de demi tournant, j'avoue je ne connaissais pas ce terme. Sans doute dans 30 ans sur ce meme site, on verra le terme sentinelle et nos enfants tripperont sur ce terme egalement!!!

    RépondreSupprimer
  2. Idem Cyril, c'est pour ça que je l'ai laissé, je trouvais ça trop fort !!

    RépondreSupprimer
  3. lol pareil que Cyril "demi tournant" c'est excellent!
    il n'empêche que le Barça joue exactement dans cette disposition depuis des décennies! Alors que dans les années 1990 elle était devenu ringarde, c'est LA tactique du moment

    RépondreSupprimer
  4. mine de rien Onze est le premier prix sans discrimination de nationalité, 20 ans d'avance sur France Foot! (voilà comment en 86 Belanov a triomphé de Maradona ça c'est scandaleux lol)

    comme le foot a changé, il y a 15 joueurs du bloc de l'EST et un joueur de...NANCY incroyable! (bon ok c'est Platini lol)

    RépondreSupprimer
  5. Excuses-moi Tonino, mais en 1986 Maradona ne pouvait pas recevoir la ballon d'or, car le ballon d'or récompensait le meilleur joueur européen. Puis à partir de 1995, le meilleur joueur en Europe et maintenant c'est le meilleur joueur tout court.

    RépondreSupprimer
  6. c'est exactement ce que je dis :-D Onze Mondial était en avance sur France Football en récompensant sans discrimination de nationalité!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai pas le souvenir que Onze est donné son prix à un non-européen mais il faudra vérifier !
    Pour moi c'était la même chose, Rensenbrink à le onze d'or en 76 et France Football a donné à Beckenbauer le ballon d'or cette même année. Pour moi c'est kif-kif

    RépondreSupprimer
  8. Je mettrai quelques piécettes sur Kémpes (1978?), Maradona (1986, 1987?) & Romario (1994) les années de World cup en sorte lol

    RépondreSupprimer
  9. Alors si tu mets des piécettes, c'est que t'es sur de ton coup ;-)
    Bien joué Tonino, tu as raison

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...