Nîmes 1976

Les crocodiles version 1976, c’est une équipe bien installé dans l’élite du football français. Nîmes termine l’exercice à la 11ème place et les hommes de Kader FIROUD offre un visage d’une équipe rigoureuse et sérieuse à l’image de son entraineur. LE Gardien Louis LANDI est à la tête d’une des plus solides défenses du championnat (Voir l’article sur le destin tragique de louis LANDI). A noter une belle coquille dans les commentaires sur Louis LANDI (voir plus bas) qui fera toute sa carrière à Nîmes et ne partira qu’à la fin de cette saison pour le Montpellier du jeune président Louis NICOLLIN. Malheureusement un an après son départ de Nîmes il aura un accident de voiture qui lui sera fatal.
A noter aussi en défense la présence du vétéran André KABILE : 38 ans !! Et il ne s’arrêtera qu’en 1979 à 41 ans : Il est bien sûr avec 516 matchs joués pour Nîmes, le recordman du club dans ce domaine. 

Au milieu on retrouve René GIRARD l’actuel entraineur de l’éternel rival montpelliérain. Girard pur produit du club connaitra ses heures de gloires lors de son passage en Gironde. Avec Bordeaux, GIRARD remportera 3 titres de champion de France et 2 coupes de France. IL connaitra le bonheur de la sélection entre 1981 et 82 mais sera barré par le carré magique Fernandez-Tigana-Platini-Giresse, dur dur d’être un milieu à cette époque.
Tout se petit monde fonctionne de façon très homogène et adhère au discours de son entraineur Kader FIROUD, véritable meneur d’hommes. 

Nous l’avions vu dans le sujet sur Jean-Pierre ADAMS où l’ancien défenseur de l’équipe de France reconnaissait le rôle de son mentor et qu’il n’aurait jamais arrivé au plus haut niveau sans FIROUD, extrait : « Kader FIROUD est l’homme auquel je dois tout. Il m’a pris en main, m’a modelé, m’a mis en confiance et ne m’a plus lâché » (voir le sujet sur Jean-Pierre ADAMS). Kader FIROUD sera l’homme qui maintiendra les crocodiles hors des eaux boueuses de la relégation, revenu au club en 1969, le club terminera 2ème en 1972 et jouera la coupe d’Europe même. Après son départ en 1978, le club aura beaucoup de mal et connaitra la relégation en 1981 et stagnera pendant 10 ans à l’étage inférieur avant de remonter avec un projet ambitieux mais qui se révèlera catastrophique (voir les sujets sur Nîmes grandeur et décadence : Chapitre 1 et Chapitre 2)

Avant de voir la présentation des joueurs, une petite photo d’équipe de Nîmes version 1975-76 pour admirer le magnifique maillot et son sponsor ZAN. Pour ceux qui ne connaissent pas ZAN est un bonbon au réglisse dont un certain Max l’ancien en faisait une consommation frénétique du côté de Villeurbanne.


Kader FIROUD
Marié, un enfant. Ancien demi-professionnel de Nîmes, St-Etienne, Toulouse et Grenoble, plein d’abatage et de verve. 6 sélections en 1951 et 1952. Entraineur d’autorité et de psychologie. Fidèle à Nîmes sauf un bref passage à Toulouse
Louis LANDI
Gardien de but adroit, courageux et efficace. Pièce maitresse de Nîmes sauf un bref passage à Toulouse (Note OSP : Très belle coquille des éditions Panini là. LANDI fera toute sa carrière à Nîmes et ne partira qu’à la fin pour rejoindre le projet du jeune président louis NICOLLIN à Montpellier. Voilà ce qui arrive quand on fait copier/coller avec le commentaire de l’entraineur, voir plus haut)
André KABILE
Arrière droit. Requalifié amateur. Un étonnant phénomène de longévité. Intraitable, généreux.
Jean-Louis SAMUEL
Défenseur solide, athlétique. International junior. Formé à Nîmes. A joué à Monaco et à Angoulême.
Daniel SANLAVILLE
Défenseur central. Clubs : Grenoble, Nîmes, St-Etienne. Frappe de balle exceptionnelle.
Bernard BOISSIER
Défenseur. Vite remarqué pour sa rigueur et son énergie. Une sélection A en 1975
Jean-Claude MITH
Défenseur central. Excellente technique et rigueur. Précision de son jeu de tête.
Heinz SCHILCHER
Demi ou défenseur puissant et efficace. Muté d’Ajax Amsterdam au Paris F.C, puis à Nîmes.
René GIRARD
Milieu de terrain. Footballeur plein d’aisance et de promesses. International junior.
Attilo MORETTI
Milieu de terrain. Produit du club. Grosses qualités physiques, abattage.
Denis MATHIEU
Attaquant, formé à Nîmes, y est revenu après un bref passage à Metz. Extrêmement rapide et incisif.
Serge DELLAMORE
Ailier gauche rapide et entreprenant. Joua à Sedan et au Paris F.C. International espoir.
Marc KANYAN
Ailier rapide, adroit, insaisissable. Revenu à Ajaccio après un séjour à Bastia et à Nîmes. International amateur et espoir.
Marcel BOYRON
Milieu de terrain. Formé à Nîmes. Joueur vif, adroit, complet, partout à l’aise.
LUIZINHO
Attaquant brésilien. Arriva à Nîmes en 1974 après un passage à Marseille. Rapide, adroit, insinuant.
Gérard MARTINELLI
Gardien de but. Formé à Besançon. Calme bien placé, sobre. International junior.
L'écusson des crocrodiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...