Les trésors de la D2 : Jean-Pierre FRANÇOIS

Le Ibrahim BA du top 50

Dans la série des trésors de la D2 voici une perle rare : Jean-Pierre FRANÇOIS (merci Cédric). Rare, car si tout le monde sait que Jean-Pierre FRANÇOIS a été footballeur avant d'être chanteur, il est très difficile d'avoir des documents sur sa carrière footballistique vu qu'elle a été assez modeste il faut l'avouer. La vignette ci-contre est celle de son club formateur le CS de BLENOD et PONT à MOUSSON lors de son unique saison en seconde division lors de l'exercice 1982-83. Unique saison dans l'ancienne Division 2 à deux groupes en effet car lors de cette exercice, Jean-Pierre FRANÇOIS et ses coéquipiers, vont terminer bon dernier du groupe B avec seulement 4 victoires en 34 journées, Jean-Pierre ne marque qu'un seul but, ce qui n'est pas franchement terrible comme stat pour un attaquant, oui au fait il était attaquant. Le club et notre chanteur redescendent immédiatement au niveau amateur. On retrouve quelques années plus tard notre homme en Bourgogne où il atterri au FCO Dijon en 1985 qui évolue alors en division 3. Notre homme se fait remarquer et intègre alors la réserve de l'ASSE lors de la saison 1987-88. 

Il intègre quelques fois l'équipe première (5 apparitions en championnat et 1 en coupe de France) mais il n'arrive pas intégrer durablement le groupe de l'équipe première, la barre est assez haute il faut dire avec le duo très efficace Garande-Tibeuf. L'ASSE finira quatrième d'ailleurs cette saison là. Cependant JP n'est pas retenu la saison suivante et alors qu'il fait une tentative pour revenir au FCO Dijon (photo ci-dessous), sa rencontre avec Didier Barbelivien va sceller son destin et sa carrière de footballeur. Il deviendra chanteur et avec son tube va cartonner au Top 50 avant de disparaître aussi vite qu'il était apparu entête des charts (d'où la comparaison avec Ibou BA). Cliquer sur l'image pour une meilleure résolution et voir l'effectif complet de Dijon lors de la saison 1988-89 avec la mention concernant Jean-Pierre François : non retenu (je n'ai rien inventé) :
Que devient t-il ?
On 'avait vu dans un reportage il y a quelques années où il était gérant et propriétaire d'une boîte de nuit huppé de St-Tropez. Dans cette même ville, il était également l’entraîneur joueur de l'équipe de football. Aujourd'hui il semblerait qu'il essaye de monter un centre de formation féminin.

Enfin pour terminer j'ai hésité à mettre la vidéo de son tube "Je te survivrai" mais je n'ai jamais supporté cette chanson, en revanche la parodie des Nuls m'a toujours fait rire, alors :

video

1 commentaire:

  1. Alex tu fais plaisir avec une dédicace à notre ami JP François le roi des karaokés de France et de Navarre

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...