Les trésords de la D2 : Rabah MADJER

Le premier joueur africain à avoir remporter la coupe d'Europe des clubs champions, Rabah MADJER, l'homme qui a laissé son nom à la talonnade la plus célèbre du football, a débuté sa carrière en Europe en division 2. Après son excellente coupe du monde en Espagne (voir l'article Algérie-RFA 1982), MADJER arrive en France au RC PARIS, hélas il n'arrivera jamais à s'imposer et après 3 saisons mornes il quitte la capitale par la petite porte, il est prêté au FC TOURS (et oui Madjer à joué à Tours !!) avant d'être définitivement transféré au FC Porto. L'adaptation là aussi est difficile, dixit le principal intéressé "Mes débuts à Porto avaient été très dur à vivre. Loin de toute colonie algérienne, je ne m'y sentais pas chez moi, je supportais mal une certaine forme d'isolement". Et pourtant le 27 mai 1987, MADJER va devenir le héros de toute une ville et entré dans l'histoire du FC Porto lors de la finale de la coupe d'Europe des Clubs champions. Les portugais sont menés, logiquement, 1-0 à la mi-temps face au Bayern de Munich de Lothar Matthaus, ultra favori de l'épreuve après avoir écarté le Réal Madrid.

Mais au retour des vestiaires, l’entraîneur portugais, Arthur JORGE change son fusil d'épaule et décide de jouer son va-tout. Alignant d'entrée une formation très défensive, il décide de faire monter en pointe Paolo FUTRE pour accompagner, celui qui se sentait bien seul en attaque, JUARY et MADJER se positionne derrière les deux attaquants en meneur de jeu. Rabah MADJER illumine le jeu de la formation portugaise et croit plus que jamais en la victoire tant la physionomie du match a changé. C'est l'international algérien qui à douze minutes du terme de cette finale va rentrer dans l'histoire du football, avec une talonnade et un but qui portera à tout jamais son nom et sonner le vent de la révolte portugaise. Après ce but historique, MADJER s'écroule sous le poids de ses partenaires mais il avoua que si il glissa, c'est qu'il était saisi de crampes !! Le temps d'être soigné sur la touche ,et il revenait en jeu pour recevoir une longue ouverture de CELSO, un dribble, un centre parfait de la gauche et il offrait le but de la victoire à  JUARY. En 2 minutes MADJER véritable héros de cette finale, a renversé le cours du match. Il venait d'infliger le plus incroyable, le plus retentissant des K.O à un Bayern trop sûr de lui (Manchester United fera de même aussi en 1999). Cinq ans après son but historique contre la RFA à Gijon, Rabah MAJDER devenait bel et bien la bête noire des allemands (dommage qu'il ne fut pas français !). Voici cette talonnade historique qui porte désormais son nom :

video

Premier grand moment de la carrière de MADJER : Algérie-RFA 1982
Et le second : FC Porto - Bayern de Muncih 1987


7 commentaires:

  1. aaaah cette talonnade quelle élégance dans le geste! à part une "Madjer" et une "Panenka", il existe d'autres gestes techniques éponymes de leurs inventeurs?

    RépondreSupprimer
  2. la première qui me vient à l'esprit c'est une Arconada quand le ballon te passe sous le ventre !
    Mais il doit y en avoir d'autres !

    RépondreSupprimer
  3. lol il doit pas aimer ça le pauvre

    RépondreSupprimer
  4. Une Zubi ! Comme le gardien de but espagnol contre le Nigeria au Mondial 98.
    Une papinade ?

    RépondreSupprimer
  5. Bien sûr Defuz! comment oublier les papinades! :-D

    RépondreSupprimer
  6. On as tous essayé de la refaire en match... mais ca ne marchait qu'une fois sur 10 ;)

    RépondreSupprimer
  7. Il fut un temps où on nommait une bicyclette une Simba.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...