Le 1er carton jaune de l'histoire

Petit moment de culture sur Old School Panini :

On doit le carton, comme le football, à un Anglais : Ken Aston. Cet arbitre assiste au match Angleterre-Argentine durant la Coupe du monde 1966. A cette époque, rien ne matérialise les sanctions : l'avertissement et l'expulsion se font de manière verbale. Durant la rencontre, un joueur argentin est expulsé par l'arbitre mais il refuse de sortir. Depuis les tribunes, Ken Aston est écœuré par la réaction de l'Argentin.(les anglais et les argentins ont toujours eu du mal à s'entendre de toute façon)
Sur le chemin du retour, il s'arrête en voiture à un feu de circulation. Et là, eureka ! En voyant le feu jaune, qui signale "attention", puis le feu rouge lui signifiant "stop", il se dit que le code est adaptable au football. Un carton jaune servira à avertir un joueur, un rouge à l'exclure.

Son idée séduit la FIFA, qui l'adopte lors de la Coupe du monde 1970. Le dimanche 31 mai 1970, l'arbitre allemand Kurt Tschenscher octroie à Evgeni Zovtchev, le n°6 de l'équipe soviétique, le 1er carton jaune de l'histoire de la Coupe du monde de football, lors du match de poule Mexique-Union Soviétique (0-0).
Et voici l'heureux bénéficiaire de la première biscotte de l'histoire du foot (A notre la francisation de son prénom)

5 commentaires:

  1. Man, his surname is Lovtchev, LOVTCHEV! It is a big mistake with this "Z" )))

    http://en.wikipedia.org/wiki/Evgeny_Lovchev

    RépondreSupprimer
  2. No he's the same but this is a french version of his name.
    Eugène = Evgeny
    Zovtchev = Lochev

    RépondreSupprimer
  3. OK Major, I put on the subject a sticker with his english name. You can watch that is the same guy, isn't it ?

    RépondreSupprimer
  4. Yes, this is it
    However, I was surprised by such a transliteration

    RépondreSupprimer
  5. It was very often with the russian names in France. That's the reason why i was not surprised ;-)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...