AS Nancy-Lorraine 1976

On continue de traverser l’année 1976 et de parcourir notre tour de France. Escale aujourd’hui en Lorraine, à Nancy. L’AS Nancy-Lorraine à l’époque c’est un homme : Michel PLATINI et pourtant au début de la saison 1975-76 il vient juste de fêter son vingtième anniversaire seulement. Nancy effectuera une très bonne saison, terminant 7ème au classement général porté par un Platini de feu, qui inscrira 22 buts en 31 matchs de championnat seulement et à 20 ans !! Platini est le grand espoir du football français à l’époque. D’ailleurs c’est lors de cette saison là qu’il faisait ses grands débuts chez les bleus. A Nancy Platini a fait ses grands débuts 2 ans plus tôt, le 2 mai 1973 pour être plus précis. Pour la petit histoire le match était à Marcel Picot face à Nîmes. Le coach Antoine REDIN, suite au forfait d’Antoine Kuzowski, décide d’aligner un junior très prometteur, notre Platoche national, qui n’a pas encore 18 ans. Les débuts sont assez timides mais l’essentiel est assuré, Nancy s’impose 2 à 1. En revanche la semaine suivante, Michel PLATINI va marquer pour la première fois les esprits du foot et impressionner tous les suiveurs du championnat de France. Nancy se rend à Lyon et Platoche va livrer un récital à Gerland pour son 2ème match seulement au plus haut niveau. Platini marque deux fois, livre deux passes décisives et Nancy s’impose face à l’OL, sur ses terres, 4 à 1 ; Albert BATTEUX, l’entraineur du grand Reims et de l’équipe de France 3ème à la coupe du monde 1978 et qui vient de rejoindre l’équipe dirigeante de Nancy, déclare après le match : « Nous tenons un joueur à la dimension exceptionnelle ».
Mais à Nancy, il n’y avait pas que Platini tout de même, voici la présentation de l’équipe 1976 avec comme toujours les commentaires de l’époque des éditions Panini. A ce sujet, je trouve que pour les lorrains, la personne qui faisait les commentaires a été peu loquace, c’est assez décevant comparé aux autres équipes qu’on a pu voir précédemment.

Patrick BERNHARDT
Gardien de but. Débuts pros à Nancy. Souple, généreux, loyal.

Jean PALKA
Arrière latéral. Vient de Lyon. Qualités de vitesse et de résolution.

Jean-Pierre RACZINSKI
Défenseur. Capable de jouer également en attaque. Travailleur, généreux. Débuta à Nancy.

Bernard CARON
Arrière central solide et puissant. Débuta à Sedan. Muté à a Nancy au début de la saison 1975-76.

Claude DELPLANCHE
Défenseur central. Formé au club. Encore stagiaire. Puissant, fort, en progrès techniques.

Christian CHENU
Milieu de terrain plein d’abattage et d’habileté. International amateur et espoir.

Francesco « Paco » RUBIO
Milieu de terrain plutôt défensif, travailleur inlassable. International amateur. Actuellement stagiaire.

Jean-Paul COHUET
Attaquant. Club : Saint-Malo, Saint-Etienne, Paris FC, Nancy, Troyes. Capable de joueur à tous les postes.

Sylvain JANNAUD
Attaquant, international amateur. Vient de Montluçon, plein de promesses.

Carlos CURBELO
Né en Uruguay. Arrière central plein de puissance et d’abatage. Naturalisé français

Gilbert DUSSIER
Attaquant. International luxembourgeois. Mobile, puissant, fonceur, efficace.

Ange DI CARO
Avant-centre ou ailier. International amateur. A joué à Marseille. Rapise, bon dribbleur. International espoir.

Michel PLATINI
Attaquant ou demi-offensif. International amateur et espoir. L’un des footballeurs les plus complets de France.

Fathi CHEBEL
Vient de Villefranche sur Saône. Bon technicien, espoir du club.

Jean-Michel MOUTIER
Gardien de but. Souplesse, rapidité de reflexe, courage. Encore stagiaire.

Antoine REDIN
Marié, un enfant. Fut un bon professionnel, défenseur central, généreux et probe à Toulouse et à Nancy. Entraineur des pros de l’ASNL, dur pour lui et pour les autres, depuis 5 saisons.

L’écusson du club.

3 commentaires:

  1. Platini sortait de Joinville? il a les cheveux bien courts par rapport à ses coéquipiers!
    Dire qu'il aurait pu être Ballon d'Or avec Nancy en 1977 improbable! (Platoche dit que c'est à cause du journaliste français qui ne vote pas pour lui, c'est vrai?)
    un mot: Furioclasse

    RépondreSupprimer
  2. Très bonne remarque, il a effectivement été au Bataillon de Joinville promotion 1975.
    Pour le vote du journaliste, je ne sais pas

    RépondreSupprimer
  3. même au-dessus de Furioclasse. Pour moi le plus grand car c'est lui qui m'a fait aimer le foot. C'est pas du tout objectif comme avis mais c'est le mien ;-)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...