Les entraineurs de ligue 1 - Chapitre 1

Les entraineurs de Ligue 1 - Chapitre 1

Roland COURBIS

Formé à l'Olympique de Marseille. Limité techniquement mais assez dur sur l’homme il joue quelques matchs lors de la saison du doublé. Mais lors de l’été 1972, il est échangé avec quatre autres joueurs contre Marius Trésor, qui évolue à l’AC Ajaccio.
En Corse, Rolland trouve une certaine qualité de vie ainsi que du temps de jeu. Sa mentalité colle bien à l’équipe et à la culture corse.L’équipe termine lanterne rouge et Rolland doit quitter le club.
 
Il part alors en Grèce, à l’Olympiakos. À l'époque seuls les joueurs grecs peuvent jouer en Grèce. Il s'invente donc un arrière grand-père grec.

Il effectue une suele saison en Grèce puis retour au pays, à Sochaux où il s'impose avant de partir à l'AS MONACO où il remportera 2 titres de champion de France et une coupe de France
 
A l'époque seul son nez était gros ... Aujourd'hui c'est l'inverse ...
 
 
Daniel LECLERQ
"Le druide"
 
 Après une carrière de joueur déroulée pour l'essentiel à Lens, Leclercq se retrouva à la fin des années 80 à tirer des demis dans son bar le Score - encore que tout le monde disait «chez Deroder», du nom de l'ancien proprio - en face du stade Nungesser, à Valenciennes. Aussi brillant que fut le (pied gauche du) footballeur, le mythe Leclercq partit un peu de là. Il sut l'entretenir : repêché par les cheveux par Martel en 1992 et intégré comme entraîneur du centre de formation puis de la nationale 2. Il est devenu l'adjoint de Roger Lemerre à la fin de la saison 1996/97 pour sauver le club de la descente en D2. Il l'a remplacé à la tête de l'équipe première en juin 1997 et, dès sa première saison, apporte le premier titre de Champion de France (et premier titre tout court...) au Racing Club de Lens.

Il a, quand l'équipe première lui fut confiée en 1997, sanctionné d'amendes carabinés les joueurs qui avaient le malheur de ne pas saluer l'employé chargé de leur ouvrir le parking.
 
 
 
 
Guy LACOMBE
 
Educateur au centre de formation de l’AS Cannes au début des années 90 puis entraîneur au sein de l’élite française depuis , Guy Lacombe, 54 ans, a auparavant vécu une riche carrière de footballeur professionnel. D’Albi à Cannes, en passant par Nantes, Lens, Tours, Toulouse, Rennes et Lille, il s’est forgé une solide réputation au poste de milieu de terrain offensif droit. Qualité technique, pouvoir de perforation et combativité, des valeurs qui ont permis de disputer un total de 354 matches de première division et d'y inscrire 45 buts.


 
Champion de France avec les Canaris en 1977, il a atteint sous le maillot Bleu un sommet sportif au soir du 11 août 1984 à Pasadena (Etats-Unis, Californie), dans un Rose Bowl rempli par près de 101 000 spectateurs ! A l’issue d’une victoire sur le Brésil de Dunga en finale des JO d’été de Los Angeles (2-0), l’équipe de France Olympique, alors coachée par Henri Michel, remporte la médaille d’Or. « Gagner le titre olympique avec cette bande de copains, c’est vraiment le souvenir de ma vie », confie Guy Lacombe. Acteur majeur de l’aventure américaine en compagnie des Ayache, Jeannol, Lemoult, Bijotat, Xuereb ou Brisson, le coach monégasque, qui portait durant cet été magique le numéro 9, a notamment marqué un but décisif durant les prolongations de la demi-finale face à la Yougoslavie (4-2 ap).
 
 
José ANIGO
 
Ce défenseur latéral est un ancien « Minot » de l'OM. Il participa au poste de défenseur à la remontée du club en première division lors de la saison 1984-1985.
En janvier 2004, Alain Perrin est remercié suite à une série de défaites lors de rencontres importantes au Vélodrome et un classement décevant. C'est l'occasion pour José Anigo de prendre en main l'équipe première.

Sous son commandement l'équipe atteint la finale de la Coupe UEFA, suite à ces bonnes performances en Coupe d'Europe, José Anigo est reconduit par Christophe Bouchet pour la saison 2004/2005. Cependant suite au départ de Didier Drogba et aux performances décevantes des recrues, l'OM entre dans une nouvelle crise. José Anigo démissionna en novembre 2004 suite à deux défaites consécutives face au Paris Saint-Germain.
 
 
Claude PUEL
 
À 15 ans (1977), il entre au centre de formation de Monaco, puis joue son premier match pro deux ans plus tard. Il jouera au total 601 matchs officiels, dont 488 de championnat avec Monaco de 1979 à 1996. Il sera un élément incontournable de l'ASM où il passera toute sa carrière. Claude Puel jouait au poste de milieu récupérateur. Il remportera deux championnats et deux Coupes de France avec le club du Rocher.
 
Capitaine de l'AS MONACO, il avait fiat cette déclaration en 1994 :

" le foot, c'est d'abord l'agressivité. C'est à partir de là que tu deviens conquérant .... "
 
On comprend mieux alors son choix de donner le brassard au policier Cris

Euro 1980 ITALIE - Chapitre un

Le championnat d'Europe de 1980 a lieu en Italie.

Il mettra en compétition 8 nations. Pour la première fois, un championnat d'Europe donnait lieu à une vraie phase finale sur le modèle de la Coupe du Monde, mais les organisateurs avaient eu la curieuse idée de ne pas programmer de demi-finales. Les premiers des deux groupes de quatre étant qualifiés pour la finale.


L'Allemagne remporta la compétition.

Voici un premier chapitre sur cet Euro 1980 avec quelques joueurs s'étant fait remarqué

Le Meilleur Buteur du championnat d'Europe 1980 : Klaus ALLOFS

  Klaus ALLOFS inscrira 3 buts lors du tournoi et finira meilleur buteur de la compétition. En vérité ALLOFS marqua ses 3 buts dans une seule rencontre !! Lors de la victoire 3-2 face aux Pays-Bas.

Klaus ALLOFS est bien connu en France après un passage à la fin des années 80 à l'Olympique de Marseille puis aux Girondins de Bordeaux.

En 1990 il retourne en Allemagne finir sa carrière au Werder de Breme. Il se rappelera aux bon souvenir des supporters français en inscrivant le 1er but de la finale de la coupe des coupes en 1992 à Lisbonne contre l'A.S Monaco. (Victoire 2-0 du Werder dans une ambiance bizarre, la finale ayant lieu le lendemain de la catastrophe de Furiani et le Stade de la Luz qui peut contenir 65 000 personnes ne comptera ce jour là qu'une affluence de 16 000 âmes pour une finale de coupe d'Europe !!)

Le meilleur arrière droit du championnat d'Europe 1980 : Eric GERETS

Eric GERETS dit le "Lion de Rekem" arrivera avec la Belgique jusqu'en finale de cet euro 1980.

GERETS a été un pilier des diables rouges durant les années 80 participant à 3 coupes du monde (1982-1986-1990) et 2 championnat d'Europe. il honorera 86 sélections.

Si sa carrière professionnelle sera marqué par deux clubs : Le Standrad de Liège, club de ses débuts de 1972 à 1983 et 2 titres de champions de Belgique. Puis le PSV Eindhoven de 1985 à 1992 avec une ligue des champios et 6 titres des Pays Bas. Peu de gens savent que GERETS a joué au Mialn AC. Une petite saison (1983-1984) où il ne disputera que 13 matchs.

Vous me croyez pas ? et bien egardez :




La meilleure moustache du championnat d'Europe 1980 : Glenn HODDLE


Glenn HODDLE, pilier de la sélection anglaise il effectua l'essentiel de sa carrière aux Totthenahm Hotspur (1975-1987) avant de venir jouer 4 saisons en France à l'AS MONACO (1987-1991) alors entrainé par Arsène WENGER.

Hoddle marquera les esprits en France. Lors de sa première saison il est élu meilleur joueur étranger du chmapionnat de France et permet à l'AS MONACO de remporter le titre. L'anné suivante l'ASM finit sur le podium et perd en finale de ma coupe de France face à l'OM mais HODDLE réalise encore une saison pleine avec 18 buts en championnat et n'est devance que par Jean Pierre PAPIN et ses 22 réalisations !!

La suite de sa carrière sera malheureusement jonchée de blessures !! Mais je reparlerais dans d'autres chapitres de ce joueur.


Les plus belles rouflaquettes du championnat d'Europe 1980 : Pat JENNINGS

Pat JENNINGS, le gardien de l'Irlande du Nord aura marqué le football pas sa longévité !!

Une carrière professionnelle de 22 ans !! 119 Séléctions et plus de 1 000 matchs professionnels.

Il débuta à l'age de 16 ans dans le petit club de Newry Town avant de rejoindre WATFORD. Mais surtout il a été le gardien des Totthenahm Hotspur pendant 13 saisons avant de garder les cages de l'ennemi juré ARSENAL pendant 8 saisons !!




Le meilleur tireur de pénalty du championnat d'Europe 1980 : Antonin PANENKA

Antoni PANENKA est surtout connu pour avoir laisser son nom à une façon de tirer les pénaltys !!

Ce penalty il ne le marqua pas dans cet Euro mais dans le précédent en 1976. En finale du Championnat d'Europe contre la RFA, alors que les 2 équipes sont à égalité (2-2) on dispute la séance des tirs aux buts. L'Allemand Uli Hoeness vient de manquer son tir et Antonín Panenka est le dernier tireur tchécoslovaque. Le score est de 4-3 pour les siens ; s'il marque, son pays est champion d'Europe. Au lieu de frapper en force, Panenka laisse Sepp Maier plonger sur sa gauche puis envoie le ballon doucement au centre de la cage, Le geste se voit attribuer le nom de « penalty à la Tchèque » avant de devenir dans le jargon une « Panenka ».
Pananka au cour de sa carrière professionnelle réussira 46 pénaltys sur 46 tirés !!

L'équipe de Hongrie - Coupe du monde 1986


1986 marque le déclin de la sélection Hongroise ainsi que leur dernière apparition dans une phase finale de coupe du monde.



Et ça c'est bien dommage, car quelle équipe en 86 !! La Hongrie se retrouve dans le groupe de la France et l'URSS. Mais fera pâle figure face à ces deux formations. deux défaites sans appel 6-0 contre les soviétiques et 3-0 contre les français (Stopyra, Rocheteau et Tigana) pour un victoire 2-0 face au Canada.

Pourtant elle possédait l'un des tous meilleurs gardiens d'Europe.

Peter DISZTL

DISTZL a débuté sa carrière dans son club formateur le Videoton FC et réussira a emmener son club en finale de la coupe de l'UEFA lors de la saison 1984-85 face au Réal de MADRID.

Lors de cette finale et malgré une défaite au match aller 3-0 les hongrois sauveront l'honneur à Santiago Bernabeu en remportant la manche retour 1-0 avec un pénalty de Valadano arrêté en tout début de match par Disztl.



DISZTL sera le gardion de l'équipe nationale pendant 5 ans et comptera 37 sélections.




DISZTL à la fin de sa carrière, en 1997, deviendra entraineur des gardiens, notamment ceux de l'équipe nationale pendnat de nombreuses années




Antal ROTH



Redoutable défenseur il n'a rien a envié à son gardien !!

Joueur de Pécsi Munkas il finira sa carrière au Feyenord de Rotterdam. Avant de deenir entraineur.












Laszlo DISZTL



Arrière droit et jeune frère du gardien Peter DISZTL.

Il fera un passage au F.C Bruges et comptera 28 sélections pour 1 but.












Voici une séléction de queqlues autres joueurs Hongrois du voyage au Méxique :



  Zoltan PETER                                                     Gyula HAJSZAN



  Peter HANNICH                                            Joszef SZENDREI

Jacques SANTINI



Jacques SANTINI a quasiment fait toute sa carrière de joueur à l'ASSE.Il a évolué dans le forez de 1969 à 1981 au poste de milieu de terrain. Période faste des verts il traversa les années 70 en remportant 4 championnats de France et 2 coupes de France, le tout avec un look d'enfer !!





Mais le plus fort a été sa période Charles BRONSON



 Joueur clé de la grande période des verts ! Il était de la finale de 1976  (coupe d'Europe des clubs champions) à Hampden Park contre le Bayern de Munich. SANTINI est tout prêt d'ouvrir le score mais sa tête heurte la barre de Sepp MAIER. mais les montants des cages du vieux stade d'Hampden Park sont carrés (et non ronds comme aujourd'hui), vous connaissez la suite...Franz Roth marqua à la 57e minute, dans un but avec également des poteaux carrés, l'unique but de la rencontre.

A la fin de sa carrière Jacques SANTINI devient entraineur . Après des débuts difficiles, il est engagé en 1997 par l'OLYMPIQUE  LYONNAIS comme directeur technique. L'entraineur est Bernard Lacombe et les deux hommes font progresser le club notamment avec une politique de recrutement  de SANTINI qui s'avéra très pertinente. En 2000 il devient entraineur de l'équipe première et mène l'OL au premier titre de champion de France de son histoire. S'appuyant sur un effectif don,t il avait bâti les bases les saisons précédentes !!   Ensuite il vogua vers d'autres cieux : L'équipe de France, Totthenam Hotspurs, A.J.Auxerre....

Avec le poids des années, SANTNI a un peu forci mais il est drôle de constater que c'est surtout des yeux qu'il a grossi


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...