SAO PAULO FC 1992- Champion du monde

En ce moment à lieu le mondial des clubs aux Émirats Arabes Unis. Je ne vais pas joueur au vieux en radotant que c'était mieux avant quand ça s'appelait la coupe Intercontinentale. Pour une fois on a améliorer le système même si la finalité est pécuniaire. Selon moi il est plus équitable que toutes les fédérations puissent envoyer leur représentants et pas seulement le vainqueur de la ligue des champions UEFA et celui de la Copa Libertadores. En outre c'était vraiment gonflant de se lever à 4h00 du matin pour voir un match qui avait lieu chaque année à Tokyo. En tout cas j'ai le souvenir une année de ne pas m'être levée pour du vent aux aurores. L'affiche s'annonçait belle : D'un côté du ring le Barça de Cruyff avec ses vedettes Laudrup, Stoichov, Bakero ou Koeman (quoi que là on évoque plus la machine que l'artiste) et de l'autre le Sao Paulo de Télé SANTANA, ancien sélectionneur du Brésil aux coupes du monde 1982 et 1986.

Sous SANTANA, le brésil développait un football chatoyant et on pouvait dire la même chose du Barça de Cruyff. Tout cela était prometteur et méritait d'avancer le réveil à une heure inhabituelle pour un dimanche matin et puis pour une fois ne ne louperais pas le début de téléfoot me disais-je. En tout cas je ne regrettais pas de m'être levé tôt ce jour là car je découvrais pour la première fois un joueur de classe mondiale : Raí Souza Vieira de Oliveira, ou plus connu sous le nom de RAÏ. Bien que rapidement mené 1-0 par le Barça et son bulgare Stoichov, Sao Paulo releva la tête et l'emporta grâce à un doublé de son capitaine RAÏ. Plutôt que de vous raconter le match voici le petit résumé (à voir absolument le chef d'oeuvre de l'ancien parisien sur coup franc et qui donne la victoire aux bréisliens).

video

Raï était déjà une star au Brésil et capitaine de la Sélécao. Après son coup d'éclat à Tokyo tous les clubs européens voulaient le recruter et on connait la suite, il fila au PSG, faire le bonheur des habitués du Parc mais pas seulement. RAÏ fut un des plus grands joueurs à avoir jouer dans le championnat de France, une star comme la ligue 1 a de plus en plus de mal à attirer. Lorsque RAÏ a quitté la France et le PSG pour retourner à Sao Paulo, après avoir tout gagné avec le club de la capitale (champion de France en 94, vainqueur de la coupe des coupes en 95, coupe de France 95 et 98, coupe de la ligue 95 et 98)  c'est le PSG qui a beaucoup perdu


Mais le Sao Paulo FC ne se résumait pas qu'à son maitre à jouer , on pouvait aussi noter la présence d'un jeune arrière latérale qui fera une grande carrière : CAFU ou encore en attaque de l'international MULLER, il formait le duo d'attaque avec CARECA, ancien paulista aussi, face à la France en 86 à Guadalajaja (voir l'article sur le France-Brésil de 1986). EN tout cas voici la présentation du SAO PAULO 1992 :

 ZETTI
 CAFU
 Antonio CARLOS
RONALDO
NESINHO
SIDNEY
SUELIO
RAI
MACEDO
MULLER
ELIVELTON
MARCOS
VITOR
PALHINHA
BAIANO
MARCINHO
RONALDO













Et ça c'est cadeau :

Sao Paulo FC : Champion du monde 1992

Et puis le retour de Raï au Sao Paulo en 1998 :

2 commentaires:

  1. Ils collectionnent les Ronaldo au Brésil ? Bon, les 2 ont l'air un peu plus affutés que le vrai...

    RépondreSupprimer
  2. Oui mais au Brésil : Ronaldo ça veut dire :"petit gros qui tape dans un ballon" alors...

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...