L’Olympique de Marseille 1976.

Je continue de balayer l’année 1976 et après l’Olympique lyonnais voici l’autre club olympien : l’OM bourreaux des lyonnais en finale de la coupe de France.
Pour voir le résumé de cette finale voici le lien :


Cette finale sauve une saison moyenne des Marseillais, 9ème en championnat, il termine avec un goal average de 0 (60 bus inscrits et 60 buts encaissés) ce qui démontre que les phocéens ont tout misé sur la coupe, qui était leur grande spécialité à l’époque vu que cette coupe est leur 9ème. Les hommes de Zvunka n’ont pas brillé dans toutes les coupes car engagé en UEFA au début de saison, les marseillais ont perdu tout espoir dans cette compétition dès le 1er match. Le tirage au sort les as envoyés au 1er tour faire un petit voyage en Allemagne de l’est et l’OM repartira avec un 3-0 dans ses valises face au Carl Zeiss Jena (club plus ou moins disparu aujourd’hui mais qui faisait peur en Europe à la fin des années 70). On peut parler de saison décevante, car l’OM au départ avait un effectif riche d’internationaux : BRACCI, TRESOR, EMON, BERETA, YAZALDE ou encore Victor ZVUNKA qui remplaça son frère ainé au poste de stoppeur une fois que ce dernier fut nommé à la tête de l’équipe. L’OM sauva donc sa saison en seconde partie de championnat avec un brillant parcours en coupe de France, notamment en écartant les nancéens d’un certain Michel PLATINI en demi-finale avant de battre une autre équipe décevante lors de cet exercice 1976 : Lyon.
Voici la présentation de l’équipe 1976, avec comme toujours les commentaires de l’époque :

Jules ZVUNKA
Ancien défenseur central solide, intransigeant, combatif de Metz, puis de l’OM. Est passé directement du terrain au banc de touche lorsque Fernand MERIC prit la présidence du club en 1974.
Entraineur, consciencieux, volontaire.
René CHARRIER
Gardien de but. Formé à Aulnoye. Débuts professionnels à Sedan. Pétri de qualités, 2 sélections en A en 1975.
Michel BAULIER
Défenseur international amateur. Muté de Metz à l’OM en 1975. Ailier repenti.
François BRACCI
Défenseur, arrière gauche de l’équipe de France depuis 1973 (13 sélections). Grand solide, contre attaquant exemplaire
Marius TRESOR
Arrière central (libéro) inamovible de l’équipe de France depuis 1971. Débuta comme pro à Ajaccio.
Victor ZVUNKA
A remplacé son frère ainé comme stoppeur de l’OM. Athlétique, énergique. Une sélection nationale 1975.
Robert BUIGUES
Milieu de terrain. International espoir. Clubs : Paris, Joinville, Bastia, Ajaccio. Travailleur inlassable, sobre, utile.
Georges BERETA
Ailier gauche ou demi. Formé et devenu célèbre à Saint-Etienne. A l’OM depuis décembre 1974. 44 sélections en équipe de France.
Jacky LEMEE
Défenseur ou demi. Formé à Chartres. Clubs : Metz, Strasbourg, Angers. International espoir. Vif, technicien.
Albert EMON
Attaquant. Formé comme professionnel à l’OM. Avant mobile et efficace. Ailier de l’équipe de France en 1975 (3 sélections)
Michel ALBALADEJO
Milieu de terrain. A joué à Nantes, Lille et Ajaccio. Footballeur adroit, précis, lucide.
Raoul NOGUES
Demi ou attaquant. Pétri de qualités. International junior en Argentine et espoir en France.
Félix LENDO
Milieu de terrain offensif. Débute à Antibes. Joueur adroit. Clairvoyant au style ondoyant.
Saar BOUBACAR
Attaquant plein de puissance et de vivacité. Muté de Toulon à l’OM au début de la saison 1975-76
Hector YAZALDE
Avant-centre international argentin. Soulier d’or européen en 1974 lorsqu’il jouait au Sporting du Portugal.
Gérard MIGEON
Gardien de but. Muté de Saint-Etienne à l’OM en même temps que Béréta. Solide, clairvoyant.

6 commentaires:

  1. Franchement, le Migeon ... il a plus une tete a tenir une Brasserie qu'a tenir des cages ...

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais cru que t'aurais fait un commentaire sur ton cousin, le gitan de la Croix de Chavaux : ZVUNKA

    RépondreSupprimer
  3. Jules Zvunka est né en 1941, Victor Zvunka en 1951... Si ce n'est donc son père, c'est donc son frère non ? Et je demande s'il n'y a pas en plus un Georges Zvunka dans la fratrie, un ancien de Metz je crois... Il doit bien exister un Ageducatifs de ce dernier.

    RépondreSupprimer
  4. Oui Lanzada, tu as absolument raison, c'est l'ainé de la famille, c'est moi qui me suis emballé trop vite. Je vais rectifier ça de suite. Un grand merci à toi, ça va m'éviter de passer pour un inculte vis à vis des supporters marseillais ;-)

    RépondreSupprimer
  5. ça y'est j'ai apporté la modif. Merci Lanzada

    RépondreSupprimer
  6. C'est moi où Bracci et V. Zvunka se ressemblent comme deux gouttes d'eau?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...