AS Monaco 1976

La grande boucle de l’année 76 fait escale à Monaco pour l’une des plus grosses déconvenues de l’histoire sportive du rocher. En effet lors de cet exercice 1975-76 l’AS Monaco va connaitre, en terminant 18ème de division 1, les affres de la relégation. Cependant a y regarder de plus près, la relégation pendait au nez des monégasques. L’ASM finissait 16ème en 1974 et 10ème en 1975 et Le club avait déjà connu 2 relégations en 1969 et 1972. Mais cela reste tout de même une énorme surprise au regard de l’effectif avec une constellation de joueurs figurant parmi les meilleurs du championnat : PETIT, DALGER ou encore le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France : Delio ONNIS. Mais l’équipe monégasque était bien trop friable en défense pour espérer mieux, encaissant 73 buts en 38 matchs. Les 29 buts cette année là de Delio ONNIS n’y changeront rien, l’ASM fera la saison 1976-77 à l’étage inférieure mais de gros changements au sein de l’équipe dirigeant feront remonter le club immédiatement. Et en 1977-78, l’AS Monaco réalisera un exploit impensable : il sera sacré champion de France ! Mais ceci est une autre histoire
En attendant voici l’équipe de Monaco version 1975-76 :

Alberto MURO
Ancien international de grande qualité, remarquable technicien qui fit une partie de sa carrière en France, notamment à Sochaux et à Nice. Fut entraineur à Ajaccio puis en Algérie, avant de s'occuper des jeunes puis des professionnels monégasques.
Yves CHAUVEAU
Gardien de but qui fit l'essentiel de sa carrière à Lyon. Sûreté, autorité et expérience. Une sélection A
Albert VANNUCCI
Arrière latéral. A joué à Ajaccio, Sochaux et Marseille. Défenseur intransigeant. 2 Sélections en équipe de France.
Michel FEUILLERAT
Défenseur. International junior. Débute à Toulouse. Arrière solide et rigoureux.
Pierre PLEIMELDING
Défenseur central athlétique, adroit et combatif. Formé à Colmar. A débuté comme ailier. Plein d'abattage et d'allure.
Gérard BURKLE
Défenseur. Ancien de Strasbourg et Sochaux. Vif, intelligent, lucide, sens de la place.
Yvon CHOMET
Défenseur. Stoppeur solide et d'une grande activité.
André GUESDON
Arrière central énergique et fort. International amateur et espoir. Vient de Caen.
José PASTORIZA
Milieu de terrain offensif. Un des meilleurs techniciens d'Argentine où il était international.
Bernard GUIGNEDOUX
Demi-défensif, adroit, clairvoyant. International amateur et espoir. Formé à St-Germain.
Georges PROST
Milieu de terrain, travailleur efficace. Jouait à Lyon avant de signer à Monaco.
Jean PETIT
Milieu de terrain. Aussi à l'aise en défense qu'en attaque. Vient de Toulouse et Luchon.
Christian DALGER
Attaquant. Très dangereux pour sa mobilité et son sens du but. Une sélection en équipe de France.
Delio ONNIS
Avant-centre et buteur-né, prompt à saisir toutes les occasions. Elevé et formé en Argentine.
Pierre LECHANTRE
Ailier gauche. Fils de l'ancien joueur lillois. Rapide, vif, parfois insaisissable. Vient de Sochaux international espoir.
Michel ROUQUETTE
Attaquant. Débute à St-Etienne. Ailier droit habile et clairvoyant

4 commentaires:

  1. il me semble que 2 autres promus ont realise cet exploit, devenir champion en etant promu, Bordeaux en 1949/1950 et St Etienne and 1963/1964.

    RépondreSupprimer
  2. Excellente revue d'effectif ... Ca fait bizarre de voir toutes ces tête en version Panini !

    RépondreSupprimer
  3. Bon Cyril, je me suis peut être emballé un peu vite et j'ai pas vérifié l'info. J'ai écris de mémoire. Mais je te fais absolument confiance sur la véracité de tes propos alors je vais vérifier et modifier, on peut pas laisser de conneries sur ce site ;-)
    Merci à toi

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...