Les ratés Panini : Pierre DREOSSI

Avant de commencer à parler de Pierre DREOSSI, un petit jeu pour voir si vous apercevez l'anomalie, d'accord les amis ?
Aujourd'hui Pierre DREOSSI est le manager général du stade Rennais depuis 2002 et connait une certaine réussite même si les rouges et noirs tardent à confirmer en échouant toujours au pied de l'Europe, son équipe s'est hissée comme une valeur sûre de la ligue 1 et ce n'est pas le début de saison 2010-2011 qui va me démentir.
Et maintenant le petit jeu. DREOSSI fut pendant de nombreuses années un défenseur aguerri à la division 1, originaire du nord, il débuta sa carrière dans l'élite au LOSC et resta de 1976 à 1983 à  Lille (juste un intérim d'une saison dans la capitale sans succès)
Voici 3 vignettes de la période lilloise de Pierre DREOSSI, je vous laisse chercher l'erreur.

A - Pierre DREOSSI Panini Lille 1980
B - Pierre DREOSSI Panini Lille 1981
C - Pierre DREOSSI Panini Lille 1983

Alors avez vous trouvez quelques chose qui cloche dans ses trois vignettes ?
Non ? Alors je vous aide regardez bien la vignette B, vous trouvez pas que DREOSSI a beaucoup changé entre 1981 et 1983 ? et bien c'est normal ! Car celui que les éditions Panini ont appelé Pierre DREOSSI en 1981 ne s'appelle pas DREOSSI mais VANDAMME, pas comme les gâteaux, ni comme un karateka belge, VANDAMME comme Jean-Michel VANDAMME ancien joueur des dogues et ancien directeur du centre de formation du LOSC et actuel conseiller technique du Président SEYDOUX, le Bernard LACOMBE du nord en gros.
L'erreur est tout de même assez grossière quand on voit que VANDAMME était déjà dans leurs bases de données , voici la vignette de Jean-Michel VANDAMME 1979 avec le LOSC :


En fait la confusion réside dans une coupe de cheveux similaire et un statut de joueur de l'ombre pour les deux protagonistes, même si DREOSSI a mieux tiré son épingle du jeu. VANDAMME n'aura connu qu'un seul club : Le LOSC et n'aura fréquenté l'équipe première seulement 5 saisons. Tandis que DREOSSI aura connu plusieurs clubs au long de ses 16 saisons en première division. Lille, Sochaux, Nice, le PSG et l'AS Cannes mais n'a jamais joué les premiers rôles. Sochaux avait perdu beaucoup de joueurs et de sa superbe depuis leur formidable épopée européenne de 1981. Nice était une équipe de milieu de tableau et à Cannes il luttera pour maintenir le club dans l'élite. Il n'y qu'en 1988-89 que DREOSSI connaitra les plaisirs de la lutte pour le titre de champion mais du banc de touche. En effet après un bon passage chez les aiglons, DREOSSI signe pour le club de la capitale mais n'arrive pas à s'imposer dans le système de Tomislav IVIC, pourtant pas frileux quand il s'agit d'aligner plusieurs défenseurs. C'est du banc de touche donc qu'il voit ses co-équipiers finir 2ème du championnat derrière Marseille.

Pierre DREOSSI aura joué tout de même 574 matchs en tant que joueur professionnel dont 454 en division 1 contre seulement 9 pour Jean-Michel VANDAMME, pas du tout la même trajectoire pour ces deux joueurs qu'on confondait au début des années 80.
En revanche aujourd'hui on pourrait comparer leurs fonctions, que ce soit à Rennes ou à Lille, les deux hommes sont les hommes forts auprès de leur présidents respectifs et  que ce soit le LOSC ou le Stade Rennais, on retrouve ces deux clubs aux avants poste cette saison.

En revanche physiquement il n'a plus trop de chances qu'on les confondent :

Pierre DREOSSI manager général du Stade Rennais
Jean-Michel VANDAMME conseiller technique du président du LOSC
P.S : Merci à Claude BRUNET pour les images et l'idée de l'article

4 commentaires:

  1. j'arrive pas a mettre de nom sur la vignette B!!!

    RépondreSupprimer
  2. Et Claude m'a posé cette vignette en quizz pour chti panini et j'ai eu faux !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Super article !! j'adore ce genre d'anecdotes concernant Panini (des joueurs erronés, des maillots retravaillés etc...!!

    Merci Alexandre

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...