Paninomorphologie - Jacques SANTINI

Jaques SANTINI a déjà été à l’honneur sur OLD SCHOOL PANINI, ce fut même le 1er article du blog (Jacques SANTINI) ainsi que la première vignette du mois.
Ensuite il est apparu dans un article très prisé sur les tronches mexicaines des différentes coupes du monde (Galerie de tronches mexicaines)
Plus récemment il faisait parti des Stéphanois champion de France 1981 et mis à l’honneur sur le blog après que St-Etienne soit monté sur la première marche du classement de L1 29 ans après leur dernier titre de champion de France (St-Etienne champion de France 1981)
Enfin il était l’entraineur de Toulouse en 1987 lors de l’exploit du TFC qui a sorti brillamment le Naples de Maradona.(Toulouse-Naples 1986-87)
Après tant d’intervention il était évident que Jacquot méritait sa paninomorphologie. Un grand merci à Claude pour l'envoi des vignettes ages éducatifs (1974.75 et 76 ainsi que la vignette de 1983 en bien meilleure état que la mienne, encore merci Claude)

Saison 1973-74
SANTINI est champion avec l'ASSE, son premier titre mais Jacquot qui sort de  2 grossses saisons avec les verts est victime d'une sérieuse blessure qui le laisse sur le flanc toute la saison n'arrivant jamais à reprendre le train. Il ne participe en tout et pour tout à seulemnt 2 rencontres.

Saison 1974-75
Il réalise le doublé avec l’ASSE. Blessé une partie de la saison il ne prend part qu’à 19 rencontres de championnat, loupant la moitié e la saison. Mais plantant tout de même 5 buts.

Saison 1975-76
Champion de France, il participe à 36 matchs sur 38 et claque 5 buts, malheureusement en Coupe d’Europe il participe intégralement à la campagne stéphanoise mais ne marque pas un seul but, sa tête en finale à Glasgow heurtant l’un des poteaux carrés rentrés dans l’histoire depuis.

Saison 1976-77
L’ASSE perd son titre au profit de Nantes (Voir l’article Nantes champion de France 1977). Jacquot se console en remportant sa seconde coupe de France avec les verts. D’un point de vue personnel il réalise une grosse saison en plantant 7 buts en championnat et 3 en coupe de France.

Saison 1977-78
Une saison vierge de titre pour Santini la première depuis 1973 ! Il inscrit tout de même ces 5 buts habituels en championnat.

Saison 1978-79
Grosse saison pour Santini qui prend part à 37 rencontres sur 38 et inscrit 7 buts en championnat mais St-Etienne n’arrive pas à devancer Strasbourg qui est sacré champion à la dernière journée (voir article Strasbourg champion de France 1979)

Saison 1979-80
Santini joue 37 matchs sur 38 mais son compteur but est resté bloqué sur une seule unité ! En revanche c’est cette saison là qu’il inscrira son seul but en coupe d’Europe. Un bilan peu flatteur sur la scène européenne où jacquot à un ratio d’un but tous les 25 matchs du coup

Saison 1980-81
L’ASSE reconquiert son titre de champion de France (voir l’article sur St-Etienne champion de France 1981) et rate de peu le doublé, défaite 2-1 en finale de la coupe de France face à Bastia, Santini égalisant sur péno au cours de ce match. Mais le bilan personnel n’est pas très bon, Santini ayant perdu sa place de titulaire au profit du jeune Jean-Louis ZANON.

Saison 1981-82
Santini quitte le Forez après 10 ans de bons et loyaux services. Il aura remporté avec les verts 4 titres de champion et 2 coupes de France. Il aura joué plus de 300 (329) matchs officiels et inscrit 51 buts toutes compétitions confondues. Il débarque en 1981 à Montepellier où il effectue la saison complète mais son expérience n’empêche pas le club d’être relégué.

Saison 1982-83
Montpellier est en D2 et Santini évolue avec des joueurs comme Jean-Louis GASSET, l’actuel assistant de Laurent BLANC chez les bleus aujourd’hui. SANTNI ne joue que 12 matchs et part la saison suivante à LISIEUX, club semi-pro où il part pour préparer sa reconversion avec un contrat d’entraineur-joueur.

Saison 1986-87
Pour ses grands débuts d’entraineur en 1ère division, l’ancien stéphanois fait très fort car il permet à Toulouse de se qualifier pour l’UEFA et la saison suivante son équipe élimne le Naples de Maradona futur champion d’Italie (Voir article Toulouse-Naples 1986-87)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...