MAJ entraineurs Ligue 1 : Arrivée de Faruk Hadžibegić

Michel ESTEVAN, c’est fait remercié et ça, ça me fait pas plaisir car j’avais quand même pas mal galéré pour retrouver sa vignette Panini (voir épisodes précédents : MAJ Entraineurs de Ligue 1 du 22 Août dernier)
Son remplaçant, Faruk Hadzibegic, est une vieille connaissance du football français et on a déjà parlé de lui dans Old School Panini quand on a évoqué la formidable équipe Yougoslave de 1992, disqualifié de l’Euro suédois pour raison d’embargo de l’ONU : Euro 92 – Chap. 1 : La Yougoslavie

Faruk, a été un très grand joueur du championnat de France, international de 1982 à 1992 il portera 61 fois le maillot yougoslave. Débarqué à Sochaux en 1987 avec son pote Mehmed BAZDAREVIC, il portera 290 fois le maillot sochalien entre 1987 et 1994. Il partira à Toulouse faire quelques matchs avant de revenir dans le Doubs a peine 1 an après l’avoir quitté mais cette fois pour entrainer son club d’adoption. Depuis Faruk Hadzibegic a multiplié les expériences sur les bancs de touche : Sochaux, Sélectionneur de la Bosnie, le Bétis de Séville (un autre de ses anciens clubs), Troyes, puis un séjour en Turquie en entrainant les équipes de Gaziantepspor, Diyarbakirspor et Denizlispor. Ensuite c’est un retour en France et il entraine Niort, Dijon, Bastia avant de prendre les commandes cette semaine D’Arles-Avignon.

Et ce soir il vient de vivre son premier match sur le banc d’Arles, le score sans appel : Arles-Auxerre 0-4 et une 8ème défaite pour autant de matchs pour ses nouveaux protégés. Sa mission de pompier est quasi impossible et pourtant lui y croit. "Je ne regrette absolument pas d'être venu ici. Je suis lucide et je sais que la situation est très complexe. Mais c'est à moi de trouver la solution avec les joueurs", a t-il expliqué devant les caméras de Foot+. Faruk Hadzibegic sait qu'il devra consolider une défense trop perméable: "Sur les deux premiers buts, c'est deux cadeaux de notre part. Je félicite l'AJA pour leur intelligence dans le jeu mais nous on va se battre jusqu'au bout. On a trop voulu bien faire et ça nous a bloqué tout le match."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...