Inter de Milan - FC Nantes 1981


Partie 1 : en coupe d'Europe des clubs champions 1980/1981

1er chapitre de la saga des rencontres franco-italiennes en coupe d'Europe, cette double fréquentation résume bien des années de coupe d'Europe face aux clubs italiens. Nantes à la fin des années 1970, début des années 80 est une redoutable équipe, qui a mis fin à l'hégémonie du grand St-Etienne en France, (voir article sur Nantes champion de France 1976/77) reste à lui conquérir l'Europe. En 1/8ème de Finale de la coupe d'Europe des clubs champions 1980-1981, les canaris sont opposés aux redoutables intéristes dont la réputation de solides défenseurs n'est plus à prouver.

Elle date d'Helenio HERRERA (voir article sur l'Inter 1976) et on y associe alors les mots de réalisme et de béton et les nantais allaient s'en apercevoir.
Le match aller à lieu à Marcel Saupin et les nantais font forte impression d'entrée. Le jeu à la nantaise, les arabesques, les gestes techniques maitrisés viennent se heurter sans cesse sur un mur infranchissable. En outre la pluie a gorgé d'eau le terrain ce qui favorise les interventions des coupes jarrets au détriment des virtuoses de la balle. Mais à l'Inter il n'a pas que du masseur à crampons de malléoles. Parmi l'effectif nerrazzurri de dégage 3 individualités : Le gardien Bordon, l'autrichien du milieu de terrain Prohaska et surtout le bourreau des nantais : Alessandro ALTOBELLI.

C'est lui qui à la 13ème minute refroidit le public nantais en concluant ce qui sera la seule occasion de cette 1ère mi-temps. Rio égalisera en 2nde mi-temps sur péno mais PROHASKA en concrétisant la seconde occase italienne du match à 4 minutes de la fin permet à l'Inter de réaliser le hold-up parfait. Dans un scénario de "Déjà vu" l'Inter l'emporte 2-1 à Marcel Saupin où les français ont dominé la rencontre mais repartent bredouilles.
Il faudra réaliser un exploit à San Siro mais ce diable d'Altobelli, comme à l'aller, refroidira les nantais sur la première occase milanaise. Voici ce but où on peut admirer la maitrise d'Altobelli dans la surface de vérité.


video


Les nantais arracheront tout de même un nul mais seront victimes une nouvelle fois du réalisme italien. Voici la présentation des 2 équipes :

Le FC NANTES 1980/81


Avant de commencer la présentation, je tenais à remercier le FCN MUSEUM (excellent site sur les canaris) et plus particulièrement Nicolas.

Jean-Paul BERTRAND-DEUMANES

Maxime BOSSIS

Patrice RIO

Enzo TROSSERO

Thierry TUSSEAU

Henri MICHEL

Oscar MULLER

Gilles RAMPILLON

Loïc AMISSE

Bruno BARONCHELLI

Eric PECOUT

Jean VINCENT

Dominique LECLERCQ

Michel BIBARD

José TOURE

Henryk AGERBECK



















Inter de Milan 1980/81




Ivano BORDON

Graziano BINI

Giuseppe BARESI

Roberto MOZZINI

Gabriele ORIALI

Giancarlo PASINATO

Herbert PROHASKA

Evarito BECCALOSSI

Giampiero MARINI

Carlo MURARO

Alessandro ALTOBELLI

Renato CIPOLLINI

Nazzareno CANUTI

Franco PANCHERI

Domenico CASO

Claudio AMBU

2 commentaires:

  1. j'espère qu'Altobelli sera nommé pour la vignette du mois !

    RépondreSupprimer
  2. Y'en a des pas mal dans les 2 équipes, non ?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...