La French connection du calcio dans les 90's - Chap 18 Vincent CANDELA

Vincent CANDELA - AS ROMA 1997-2005
Udinese calcio 2005-2006
AC Sienne 2006-2007
FC Messine 2007-2008

Formé à Montpellier, c’est finalement à TOULOUSE qui signe son premier contrat Pro. L’équipe ne joue pas les premiers rôles et CANDELA connaît la relégation lors de sa seconde saison professionnelle. IL reste une saison à l’échelon inférieure mais le TFC ne pouvant pas reprendre l’ascenseur il fait ses valises pour Guinguamp. Lors de sa première saison le club de Noël Le Graet termine à une très bonne 10ème place. Le règlement de la ligue et de l’UEFA de l’époque permettant, via l’intertoto, de faire jouer la moitié du championnat en coupe d’Europe, l’En Avant se qualifie indirectement pour l’Europe. GUINGUAMP réalise un beau mois d’Août, et remporte l’Intertoto se qualifiant pour les 1/32ème de finale de l’UEFA et hérite au premier tour de l’Inter de Milan. L’Armada interiste débarque au Roudourou et est sans pitié, le score est sans appel 3-0 pour les nerazzuri (Ganz, Djorkaeff, Sforza). Au retour, les guingampais ramènent le match nul de San Siro ! (1-1). Pour l’En Avant l’aventure s’arrête là, tandis que l’Inter Ira jusqu’en finale, battu par Shalke 04. Mais la défaite n’empêche pas CANDELA de se faire remarquer, tout d’abord par Aimé JACQUET qui l’appelle dans el groupe France. Jacquet trouve en CANDELA le remplaçant parfait de Bixente LIZARAZU et CANDELA ne quittera plus l’équipe tricolore jusqu’au fiasco sud-coréen. Ensuite il tape dans l’œil des recruteurs et notamment ceux des clubs italiens. La saison suivante, un peu à la surprise générale il signe dans un club prestigieux, l’AS ROMA. Dans la capitale italienne CANDELA va être comme un coq en pâtes (un peu d’humour ne faisant jamais de mal).

Avec l’AS Roma, CANDELA va briller en Italie, son sens tactique et sa technique en font un des arrières les plus offensifs et créatifs du Calcio (d’ailleurs son positionnement est tellement haut qu’il est difficile de toujours parler d’arrière latéral). Lui à gauche et Cafu à droite se transforme en ailier à chaque offensive romaine et l’AS ROMA revient au plus haut niveau s’affirmant chaque saison comme un candidat au titre. Et les romains décrochent le scudetto en 2001, le 1er depuis 1983 et le 3ème de leur histoire. CANDELA restera 9 saisons à la ROMA et deviendra l’un des joueurs préférés des tifosi, de par ses débordements et son jeu offensif.

En équipe de France, CANDELA sera cantonné au banc de touche, inexorablement barré par lIzarazu, ce qui ne l’empêchera pas d’être l’homme de vestiaire, celui qui a fait renaitre de ses cendres Gloria GLAYNOR. En 1998 lors du mondial il se fera tout de même remarqué grâce à ses qualités de devin, annonçant juste avant le tir au but de son coéquipier en club Luigi Di Biaggio, que ce dernier allait fracasser la barre transversale !! Voici les propos tenus à l’époque qu’on a pu entendre dans le documentaire « Les yeux dans les bleus », je cite de mémoire : « tu vas voir la mine qu’il va mettre !! ….. au dessus…………..YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...