La French connection du calcio dans les 90's - Chap 16 Benoit CAUET

Benoit CAUET – INTER de MILAN 1997-2001, TORINO FC 2001-2002, COMO CALCIO 2002-2003

Benoit CAUET, l’un des plus beaux palmarès et une des plus belles carrières professionnelles parmi les joueurs français n’ayant jamais reçu l’honneur d’être convoqué chez les bleus. Ça y’est vous vous dites que je déraille en parlant de CAUET en équipe de France ! Mais ce type bien, qu’un peu routard 10 clubs professionnel mais en 20 saisons, s’est bâti un très beau palmarès 3 fois champions de France, une coupe de France et une coupe de l’UEFA avec l’Inter de Milan. Mais au-delà de ces titres, CAUET a toujours laissé une bonne impression dans chaque club où il est passé. De Caen à Nantes et même au PSG. C’est après une excellente saison au PSG (le club finit 2ème du championnat et perd en finale de la défunte coupe d’Europe des vainqueurs de coupes) qu’il signe chez l’Inter de Milan et son effectif pléthorique. Et là benoit CAUET va surprendre tout son monde en devenant un titulaire indiscutable et à cette époque à l’INTER ils sont très peu à prétendre à ce statut. Pour l’exemple sous Marcello LIPPI, CAUET partage cet honneur avec l’indéboulonnable et inoxydable Javier ZANETTI, Christian VIEIRI et Clarence SEEDORF !

CAUET passe 4 saisons en Lombardie mais le poids de ces 15 années de professionnalisme se font sentir quand il faut enchainer la ligues des champions et la série A, les dirigeants intéristes le savent bien et quand le grand TORINO fait une offre pour CAUET âgé de 32 ans il cède volontiers le milieu de terrain français qui aura rendu de grands services chez les nerrazzurri. Il ne reste qu’une saison sur les bords du Pô avant de filer à Come où là épargné par les pépins physiques il réalise à 33 ans une excellente saison. Il gagne ainsi son billet de retour au pays, mais si il a eu une chance au grattage il ne l’a plsu au tirage, CAUET se retrouve au SC BASTIA alors en pleine déconfiture !!
Le club corse relégué en seconde division, CAUET refuse de rendre les armes et part en Bulgarie au CSKA SOFIA et remporte le titre national mais joue très peu le poids des années ne l’épargne pas. A la fin de la saison il rempile tout de même pour une dernière pige en seconde division suisse au FC SION, bon sur la fin je suis d’accord qu’il ne méritait pas d’être convoqué en Equipe de France. 

Mais entre 1995 et 2002 ce joueur s’est toujours imposé dans le onze de départ. De Nantes champion de France intouchable en 1995, en passant par Paris finaliste de coupe d’Europe à l’époque (oui je sais c’est très loin cette époque) à l’Inter de Milan et sa constellation de stars. Alors si les sélectionneurs français n’ont jamais reconnu ses mérites, ce n’est pas le cas de l’inter qui, une fois que CAUET ait raccroché ses crampons, il lui on proposé un poste de responsable de la formation, poste qu’il occupe toujours en cet été 2010.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...