La French connection du calcio dans les 90's - Chap 5 Jocelyn ANGLOMA

Jocelyn ANGLOMA - TORINO 1994-1996 et INTER 1996-1997


Jocelyn ANGLOMA en 1994 a déjà 29 ans quand on pense qu’il est au sommet de son art. Avec l’OM il vient de remporter la ligue des champions, mais en 1994 tout le monde croit qu’il va prendre la pente descendante de sa déjà très belle carrière (37 sélections). Il perd sa place en Equipe de France (aimé Jacquet lui préférant le jeune Lilian THURAM) et après l’affaire OM-VA et ses contre coups il part dans un club moins ambitieux que le grand OM de Tapie. Donc en 1994, ANGLOMA rejoint l'Italie, au Torino, où il passera 2 saisons, brillantes, avant de tenter sa chance dans l'univers impitoyable de l'inter-Milan et ses 60 joueurs sous contrat. Là encore il s'impose et bien que trentenaire il a les jambes d’un jeune poulain sortant du centre de formation, mais il ne reste pas dans le club lombard qui, pour alléger sa masse salariale, le cède à un club qui monte en puissance.
Il rejoint les rangs du FC Valence en 1998. Il y passera 5 saisons, au cours desquelles, avec Amedeo Carboni il formera une paire de latéraux inoxydables, les deux latéraux nés la même année (1965) affichent 36 printemps lorsqu’ils affrontent le Bayern de Munich en finale de la ligue des champions en 2001. Pour Valence c’est la seconde finale e LDC consécutive, mais après la raclée subie au Stade de France face à l’ennemi du Réal de Madrid (3-0), contre les allemands la défaite est encore plus amère car concédée aux tirs aux buts. Très apprécié en Espagne, ANGLOMA fera une toute dernière saison professionnelle avant de raccrocher définitivement (on le pense) en 2002, à 37 ans, frais comme un gardon, après une carrière exemplaire, épargnée par les blessures.

La n’importe quel joueur négocierait un contrat de consultant chez Canal + mais ce n’est pas dans l’humeur du guadeloupéen. Dès l'année suivante, l'Étoile de Morne-à-l'Eau, le club amateur de ses débuts en Guadeloupe, le sollicite à 38 ans pour participer au match de 7e tour de Coupe de France face au SO Romorantin. Il se laisse convaincre de rechausser les crampons (décision qu’il emmènera loin) avec réussite puisque Morne-à-l'Eau s’impose 2-2 (4-2 au t.a.b) en revenant deux fois au score pendant le temps règlementaire et pendant les prolongations. L'Étoile sera finalement éliminé au tour suivant par l'US Boulogne (4-1) le 13 décembre 2003 au stade Yves-du-Manoir à Colombes en région parisienne. Retrouvant le goût du terrain et ses sensations, il décide de prolonger cette aventure en championnat.
Il devient champion de Guadeloupe 2007 avec son club de l'Étoile de Morne-à-l'Eau et toujours talentueux, on le retrouve en équipe de Guadeloupe de football pour les qualifications et jouer la Coupe caribéenne des nations (Digicel Cup 2007) où il termine 4e et se qualifie pour la Gold Cup (six mois après)
La Gold Cup, le championnat des fédérations de la CONCACAF a lieu en juin et juillet 2007 aux États-Unis. Cette coupe regroupe de nombreux pays habitués des coupes du monde, citons à titre d’exemple : Le Mexique, les Etats-Unis, le Canada, le Costa Rica, Honduras, Salvador, Haïti, Cuba ou encore Trinidad et Tobago. Autant dire que la Guadeloupe fait figure de petit poucet dans cette compétition.

Au 1er Tour, la Guadeloupe affronte le Canada, Haïti et le Costa Rica, trois nations ayant participé au moins à une coupe du monde. Lors du 1er match elle réussit a accrocher Haiti (1-1) avant de réaliser l’exploit de ce premier tour en battant les canadiens 2-1 avec une ouverture du score signé :…. Jocelyn ANGLOMA. A 42 ans l’ancien international tricolore démontre une incroyable longévité, faisant figure de Jeanne CALMENT des rectangles verts. Avec cette victoire la Guadeloupe se qualifie pour le second tour.
En ¼ de fianle, la Guadeloupe affronte la très solide équipe du Honduras, et là encore la Guadeloupe l’emporte 2-1 avec encore une ouverture du score signée ANGLOMA, l’inoxydable !!
En demi-finale, les mexicains ont toutes les peines du monde pour mettre fin aux rêves fous des guadeloupéens, victoire par la plus petite des marges. A l’issue de cette compétition, ANGLOMA annonce qu'il prennait sa retraite sportive définitive. Depuis, il est devenu entraineur de son club, l'Étoile de Morne-à-l'Eau.
Mais que de chemin parcouru depuis ses débuts pro à Rennes en 1985, 22ans plus tôt !! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...