Zoran VULIC

Vous vous souvenez de Zoran VULIC, défenseur yougoslave formé à l'Hadjuk SPlit et passé par Nantes au début des années 90 ? Défenseur d'expérience, il était arrivé sur les bords de l'Edre quelques années avant Nestor FABBRI. Tout comme le libéro argentin, VULIC compensait par son sens du placement une lenteur qui fera sa légende. Par contre il ne fera pas de vieux os à la Jonelière, en effet il trainera une vieille casserole qui le poussera à retourner un peu plus vite que prévu au pays. Lors d’un Nantes-OM, le 20 mars 93. Zoran sort sur blessure et les observateurs trouvent cette sortie douteuse. Avec en arrière plan d'autres antécédents entre Nantes et l'OM et à la lumière des événements survenus quelques mois plus tard à Valenciennes (les coéquipiers de Vulic lors de sa première saison en France sont entre autres Jean Jacques Eydelie, Christophe Robert ou encore un certain Jorge Burrucahaga) la rumeur enfle et ça commence à sentir le souffre pour VULIC qui préfère retourner à Split. Sans passer sous silence cet épisode pas très clair, voici le retour, avec ses différentes étapes, de la carrière sportive de Zoran VULIC.

Hadjuk SPLIT 1980-89

Zoran VULIC fait ses grands débuts en 1ère division yougoslave à 19 ans. IL fera partie de cette grande équipe de Split des années 80 avec notamment les frères Vujovic (voir l'article sur les frères Vujovic) ou encore Blaz SLiskovic (voir la Paninomorphologie de SLISKOVIC). Cette équipe de l'Hadjuk remporte la coupe de Yougoslavie en 1984 (année de la vignette ci-contre où Zoran n'a pas sa célèbre moustache) et réitère la performance en 1987. A 28 ans Zoran, atteint l'âge légal pour quitter le pays et tente sa chance en Espagne

RCD Majorque 1989-91

On peut douter d'un choix sportif tout de même car à l'époque, le club des Baléares évolue en seconde division espagnole. VULIC toutefois permet au club de se hisser en première division et surtout de se stabiliser dans la Liga. D'un point de vue personnel, ses performances n'ont pas pati d'évoluer à l'étage inférieur vu qu'il sera convoqué pour le mondial italien en 1990, la dernière compétition de l'histoire footballistique de la Yougoslavie










Coupe du monde 1990

Les Yougoslaves emmènent une armada de joueurs talentueux au mondial italien. Avec notamment les Stojkovic, Susic, vujovic, Prosinecki, Pancev ou Savicevic pour ne pas tous les citer. L'équipe se hisse en ¼ de finale et est à un chouia d'éliminer les champions du monde en titre. Les argentins ne devant leur salut qu'à un exceptionnel Sergio Goycoechea. Par conte si l'équipe de Yougoslavie impressionne VULIC fait une piètre performance au poste d'arrière droit pour le premier match face à la RFA (la défense centrale étant Spasic-Hadzibejic). Trop lent, sa prestation est très critiqué après la lourde défaite 4-1. VULIC perd sa place de titulaire (au profit de Vujadin Stanojkovic) et la Yougoslavie ne connaîtra plus la défaite lors de ce mondial. VULIC comptera tout de même 25 sélections avec la Yougoslavie + 3 avec la Croatie.

FC Nantes 1991-1993 

Sous les ordres de SUAUDEAU, VULIC s'installe en défense aux côtés du jeune Marcel DESAILLY, si la première saison est moyenne, les canaris termineront 9ème. La seconde est bien meilleure. Le FC Nantes retrouve un jeu enlevé qui faisait ses belles années (Les canaris termineront 5ème) et VULIC en défense réalise une grosse saison. Associé à Laurent GUYOT il inscrit 7 buts en championnat et retrouve une place en sélection 3 ans après sa dernière convocation. Mais bon comme on l'a vu en intro sentant la braise chauffer sous son postérieur il préfère prendre la poudre d'escampettes pour retourner au pays. Et en 1993 pour retourner en Croatie, c'est que ça devait vraiment sentir le souffre ! Pour rappel la guerre d'indépendance de la Croatie a durée d’Août 1991 à Novembre 1995.


La fin de carrière

Zoran termine donc sa carrière là où elle avait commencé, à Split. Il remporte deux fois de suite le championnat et une coupe de Croatie. Naturellement, Split lui propose une reconversion et Zoran devient directeur sportif du club. Il occupera ce post pendant de nombreuses années, connaissant un âge d’or du club avec plusieurs titres de champion au début des années 2000.  Cependant s’il a réussi sa reconversion sportive il a complètement échoué son nouveau look
Kad Merad dans un sketch ? Non Zoran VULIC en 2010

5 commentaires:

  1. Non Max merci à toi pour la photo de Vulic aujourd'hui !!

    RépondreSupprimer
  2. de jovass: je me souviens de ce joueur mais ma foi il n a pas laisser un souvenir impérissable

    RépondreSupprimer
  3. En fait cet article, un des tous premiers, était en clin d'œil à mon ami Max qui gère le blog "les anciens joueurs" et c'était pour le plaisir de mette sa photo actuelle

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette super bio, je me demandais ce qu'étais devenu ce joueur que j'aimais bien qd j'étais petit, j'avais pas compris pourquoi il était parti d'un coup, sans que je m'en souvienne... c'est plus clair maintenant !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...