Fabio CAPELLO

Fabio Capello débute sa carrière professionnelle à SPAL Ferrara qui évolue en Série A, il évolue au milieu de terrain et se fait remarquer  et recruter par l'AS Rome. C'est à la Juventus qu'il effectue la majeure partie de sa carrière, remportant trois titres de champion. Après huit saisons sous le maillot blanc et noir, il part chez le rival Milanais, il gagnera un quatrième scudetto à l'âge de 33 ans avant de raccrocher les crampons en 1979.Fabio Capello a porté à trente-deux reprises le maillot de l'équipe d'Italie entre 1972 et 1976, il a inscrit huit buts en sélection et a participé à la Coupe du monde 1974 (un but contre la Pologne). Il est également l'auteur du but "historique" permettant à l'Italie de l'emporter, pour la première fois, à Wembley contre l'Angleterre (1-0 en 1973).
Deux ans après avoir mis à terme à sa carrière de joueur, il récite ses premières gammes d’entraîneurs avec le centre de formation du Milan AC. Il succède à Arrigo Sacchi à la tête du Milan AC en 1991 et décroche en cinq saisons quatre championnats dont 3 consécutifs, ainsi que la cinquième Ligue des Champions du club rossonero (4-0 contre le FC Barcelone en 1994). Cette finale reste une référence dans ca carrière d’entraineur de CAPELLO, offrant une opposition de style uu jeu Barcelonais de Johann CRUYF vanté par l’Europe entière comme le plus beau pratiqué sur le continent à l’époque. Tous les médias annonçaient Barcelone vainqueur avant d’avoir jouer la finale et ce soir là les hommes de CAPELLO balaieront les catalans dans une des plus grosses roustes infligées lors d’une finale de coupe d’Europe.
Du 19 mai 1991 au 21 mars 1993, le grand Milan restera invaincu en championnat pendant 58 matchs.

Il rejoint le Real de Madrid en 1996 et remporte le championnat d'Espagne puis revient au Milan AC pour un an, avant de signer à l'AS Rome. La Roma remportera son premier Scudetto depuis 21 ans sous la direction de Maître Capello, en 2001. Mais ce n'est pas fini, puisqu'il rejoint la Juventus en 2004 et rajoute deux Scudetti à son palmarès, 2005 et 2006 (qui lui ont été retiré suite au scandale des matchs truqués).
Il fait alors parti des entraîneurs les plus titrés de tous les temps, mais il ne s'arrête pas en si bon chemin et retourne au Real de Madrid en 2006. Ses méthodes sont contestées, il écarte les stars de l'équipe, Beckham et Ronaldo entre autres, sa tactique est jugée trop défensive mais il parvient à enlever le titre de Champion d'Espagne au FC Barcelone au bout du suspense, lors de la dernière journée. Il effectue donc un retour gagnant en Espagne après son passage dix ans plus tôt. Il est cependant licencié le 28 juin 2007.
Son chômage n'aura duré que six mois, la Fédération Anglaise l'ayant choisi pour succéder à McLaren. Le célèbre entraîneur italien va s'essayer au métier de sélectionneur. Une lourde tâche lui incombe puisqu'il va devoir faire oublier l'échec de la qualification pour l'Euro 2008. La fédération Anglaise va pouvoir compter sur ses méthodes strictes et sur sa rigueur pour remplacer l'équipe de sa majesté dans le droit chemin, celui de la Coupe du Monde 2010.

4 commentaires:

  1. Sur les photos ... on dirait plus un pilote de course qu'un joueur de foot. ... sinon, c'est une machine à gagner ce gars !

    RépondreSupprimer
  2. Joueur, entraineur il a un sacré palmarès et l'Angleterre est dans les favoris pour la prochaine coupe du monde. seul trophée manquant à son palmarès

    RépondreSupprimer
  3. un pilote de course ? sur la deuxième il fait plutôt bagnard ... l'autre fois il y a eu une interview de lui A une question bidon : "et si vous rencontriez l'Italie en finale, n'auriez vous pas un petit pincement au coeur ?" Il a répondu : au contraire en rentrant en Italie tout le monde se mettra à genoux devant moi ". La classe

    RépondreSupprimer
  4. Aujourd'hui il a le visage taillé à la serpe par Gilbert MONTAGNÉ

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...