Euro 92 – Chap.2 : Le Danemark




La surprise danoise
Comme vu dans le chapitre précédent et l’exclusion de la Yougoslavie, l’équipe du Danemark fut donc repêchée in extremis. Elle tombe dans le groupe A, composé de la France, de l’Angleterre et du pays organisateur, la Suède. À noter l'absence chez les Danois du plus célèbre d'entre eux : fâché avec son sélectionneur, Michael LAUDRUP avait en effet décliné la sélection. Jouant de manière totalement décomplexée, bénéficiant également d'une certaine dose de réussite, les Danois remportent l'Euro après avoir fait au premier tour un match nul contre l’Angleterre (0-0), puis perdu contre la Suède (0-1) et battu la France sur le score de 2-1 (buts de Henrik LARSEN et de Lars ELSTRUP). Ils terminèrent deuxièmes et durent affronter les Pays-Bas, tenants du titre en demi-finale. Grâce au doublé de Henrik Larsen, le match se solde par un score de 2-2 après prolongations et doit aller aux tirs au but, qui voit s’imposer le Danemark grâce au tir manqué de Marco van Basten arrêté par Peter SCHMEICHEL. En finale, les Danois, qui sont la surprise de la compétition, affrontent la redoutable Allemagne, championne du monde en titre. À la 18e minute, John JENSEN ouvre la marque, puis à la 78e minute, Kim VILFORT aggrave le score (victoire 2-0) et permet au Danemark de gagner le seul titre qui figure actuellement à leur palmarès. Les Danois emmenés par le coach Richard MOLLER Nielsen, le gardien Peter SCHMEICHEL et l'attaquant Brian LAUDRUP ramènent le trophée à Copenhague. Cela leur permet de se qualifier pour la Coupe des Confédérations 1995, en Arabie saoudite. À cet Euro 1992, le Danemark a ainsi éliminé les trois grands favoris de la compétition (Allemagne, France et Pays-Bas) qui en étaient également les trois derniers vainqueurs.
Peter SCHMEICHEL
Elu meilleur gardien du tournoi. Son arrêt décisif face à Marco VAN BASTEN dans la séance de tirs aux buts marqua les esprits
John SIVEBAEK
Etonnant parcours qui le verra passer de Manchester United à l’A.S Saint Etienne, régression ?
John JENSEN
Auteur du premier but danois en finale
Flemming POVLSEN
Puissant attaquant qui s’illustra au Borussia Dortmund dans les années 90, les auxerrois s’en souviennent.
Brian LAUDRUP
Jeune frère de Mickael, un peu moins talentueux il joua toujours mieux en sélections qu’en club. Mercenaire du foot il évolua entre autre au Bayern de Munich, Fiorentina, Milan AC, Glasgow Rangers, Chelsea ou encore à l’Ajax d’Amsterdam.
Henrik LARSEN
Meilleur buteur de ce championnat d’Europe avec 3 buts. Sacré performance pour ce milieu de terrain qui inscrira au terme de sa carrière internationale 5 buts en 7 ans sous le maillot danois.

2 commentaires:

  1. Pour sivebeak, à l'époque de son transfert à Sainté, MU n'était pas au mieux. Le foot anglais n'attirait pas autant.

    RépondreSupprimer
  2. C'était surtout à l'arrivée d'Alex FERGUSON qui avait fait le ménage pour construire une vraie équipe, non ?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...