DOMENECH Chapitre 2 : Entraineur ou Acteur ?

Raymond joue avec la presse comme il joue avec les nerfs des supporters, il ne s'arrête jamais !!
Raymond en tant que joueur à réalisé une très bonne carrière avec plus de 400 matchs disputés en Division 1 ainsi que 8 sélections en équipe de France.
Si il est resté très fidèle à son club formateur l’OLYMPIQUE LYONNAIS (8 saisons) ; son palmarès ne grossit pas avec l’OL (une coupe de France en 1973). Il signe alors à Strasbourg pour remporter le seul titre de champion de France du club alsacien (aujourd’hui en national). Il fera une pige au PSG, le temps d’y remporter une seconde coupe de France et il signera aux Girondins de Bordeaux alors le meilleur club du pays. Avec les girondins il remportera un second titre e champion de France.
Il finira sa carrière en préparant sa reconversion, il devient entraineur-joueur de Mulhouse alors en division 2.Aussi incroyable que ça puisse paraitre, en devenant entraineur, Raymond va réussir l’exploit de faire encore plus couler d’encre sur lui que lors de sa sulfureuse carrière de joueur.

Après Mulhouse, il revient sur les bords du Rhone entrainer l’OL qui végète depuis 5 saisons en division 2. Mais le club est ambitieux et surtout son nouveau président, Jean Michel Aulas qui s’appuie sur un homme Bernard Lacombe. Les deux dirigeants ont un projet : construire une équipe de Lyon renouant avec la coupe d’Europe.C’est Lacombe qui conseillera au jeune président de l’OL de prendre Raymond qu’il connait bien. Les hommes ont quasiment débuté ensemble à l’OL et se sont retrouvés à Bordeaux dans les années 80.
Raymond connaitra un état de grâce lors de ses débuts à l’OL, cela ne durera pas.
Il fait remonter l’OL en 1ère division lors de sa 1ère saison en remportant le titre de champion de D2. Ce titre sera (à quelques jours du début de la coupe du monde 2010), le seul titre remporté par Raymond DOMENECH en tant qu’entraineur. Deux ans après l’accession au sein de l’élite Raymond réussit à qualifier l’OL pour la coupe de l’UEFA avec une magnifique 5ème place.
Malheureusement, c’est la fin de l’état de grâce de l’entraineur Rhodanien. Lors de la saison européenne Raymond s’enferme dans des choix défensif et comme un symbole il replace Rémi GARDE le stratège de l’équipe en libéro. L’équipe en gagne plus multipliant les résultats nuls à domicile comme à l’extérieur.
En coupe de l’UEFA le club ne vas pas briller il passe difficilement le 1er tour contre les redoutables suédois d’ Östers Växjö (1-0 but de Rémi GARDE le libéro et 1-1 en Suède). Le club chutera au tour suivant se faisant humilier contre les turcs de Trabszonpor, avec 2 défaites en 2 matchs et en concédant pas moins de 8 buts !! En championnat l’équipe n’avance pas et termine la phase aller avec seulement 3 victoires dont 2 à Gerland et pas la plus petites des marges (1-0 contre Montpellier et Toulouse). Le public commence Gerland commence à gronder.
Commence alors le show DOMENECH , celui de l’acteur qui joue avec les médias et les nerfs des supporters. Voici une déclaration de Raymond avant la reprise des matchs retour en janvier 1992 :
" un club, c'est l'association d'une équipe et d'un public. Si nous lui donnons du plaisir, le public répondra présent. Nous ne l'avons pas fait depuis quelques mois et le public nous en a voulu. Mais nous voulons de nouveau plaire : on va s'efforcer de ne pas rester derrière ... "
Le résultat est immédiat : 3 semaines après cette déclaration, le club se fait éliminer en coupe de France dès le premier tour par Istres alors pensionnaire de D2, aux tirs aux buts. Lyon fini la saison 16ème et sauve sa peau de justesse. Comme un symbole l’OL termine sa saison par une défaite 2-0 à domicile face au Havre sous une bronca des supporters. Le mécontentement qu’ont pouvait entendre depuis plusieurs semaines dans les gradins vont se transformer rapidement en des « DOMENECH démission » de plus en plus présent au fil des matchs sans buts à domicile (25 buts en 38 matchs de championnat !!) pour être quasi continu pendant toute l’intégralité de ce dernier match.
La saison suivante sera pire !! Lors des 15 premiers matchs l’OL ne remporte qu’une victoire et marque toujours aussi peu. Le divorce avec le public est total !!
Raymond continue le show :à la fin des matchs aller en décembre 92:
" on prend des risques, parfois cela marche, parfois non ... la fortune sourit, de toute façon, aux audacieux "
Tout ceci excède les supporters, mais Aulas conserve l’entraineur dont le contrat n’est toutefois pas renouvelé. DOMENECH quitte Gerland avec un OL 14ème du championnat et sur une défaite bien entendu !!

Il devient alors sélectionneur des espoirs et le gâchis sera total !!
Il effectuera 10 années vierges de tout trophée !! Coachant les générations dorées ayant tout remporté après ou avant leurs passages chez les espoirs de DOMENECH. Le plus flagrant est la génération des Henry-Trézéguet-Vieira-Anleka-Sagnol qui seront champions d’éurope des moins de 17 ans et après champions du monde et champions d’Europe pour certains d’netre eux. Il aura coaché les générations des Zidane, Lizarazu, Dugarry, Thuram qui feront la carrière que l’on sait. IL aura plusieurs générations championnes du monde en jeune. La génération des Simana-Pongolle, Le Tallec, Berthod sera championne du monde des moins de 20 ans mais n’ira même pas aux J.O !!
Et ce qu’il n’a pas réussi à faire en 10 ans chez les espoirs, il le refera chez les bleus et je me comprends.
Plus que de grand discours, les explications de Raymond se suffisent à elles seules et résume le personnage, rôdé à la défaite :Juin 2007 : "Je n'accepterai pas que l'on évoque, à la radio, à la télé, dans les journaux, autre chose que ma vie professionnelle.
On peut dire que Domenech maîtrise l'art du contre-pied !
Le 17 juin 2008, alors que l'on attend une réaction "technico-tactique" à l'issue de la défaite contre l'Italie à l'Euro 2008 et l’échec cuisant de la France lors de cet Euro :, le sélectionneur demande sa compagne en mariage... Et ce, en direct à la télévision devant 13 millions de téléspectateurs.
A l'heure actuelle, Raymond Domenech et Estelle Denis, ex-présentatrice de 100 % foot sur M6, ne sont toujours pas mari et femme.


A froid, quelques jours après l’élimination et après avoir clamé pendant des semaines que la France se fixait comme objectif de remporter ce championnat d’Europe, il revient sur l’état d’esprit de ces troupes qui était en Suisse pour préparer la coupe du monde 2010. Connaissant Raymond on n’est pas surpris d’un changement rétro-actif de plus mais il est bon de rappeler ces propos à quelques jours de la coupe du monde 2010.

1 commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...